Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Une journée en solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 108
Points : 1021
Date d'inscription : 09/05/2015

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Keiser - Salem Nord - Le 25 Avril à 9h27

J'avais décidé d'explorer le Nord de Salem. J'avais 5 ou 6 kilomètre à parcourir à pied et mon objectif était un complexe commercial de Keiser dans la banlieue nord.

Au creux de mes reins mon fidèle beretta était chargé et j'avais deux autres chargeurs à portée de main dans mes vêtements. Je portais mon sac de randonnée sur le dos au cas où je ferais des trouvailles intéressante et un M16A1 retenue par une sangle tactique battait doucement le rythme contre ma poitrine. Bref je m'étais bien équipé car je savais partir loin de mon safepoint. Néanmoins j'avais prévu d'être de retour avant la tombée de la nuit.
J'avais rabattu la capuche de ma veste noir. A la fois pour me protéger de la pluie mais aussi pour éviter d'être reconnue par d'éventuels regard indiscret. J'étais certes balafré mais mes vêtements d'hommes me conféré une silhouette masculine, attirant bien moins la convoitise de certains survivant que celle d'une femme. J'avais heureusement trouvé un jogging et une paire de basket à ma taille. Ils me laissaient une bonne liberté de mouvement et c'est donc dans cette tenue que je déambulais depuis la prise de notre 'chez nous'.

J'avais jusqu'ici réussi à parcourir le trajet en trois heures, trois heures laborieuse à esquiver les infectés mais j'avais finalement réussi à venir sans trop de problème, éliminant à la machette les quelques zombies un peu trop aventureux.

J'avais maintenant en vue le complexe commercial et le nombre de bâtiments était intéressant. Malheureusement je voyais de ma position que le parking entre les bâtiments était un vrai nid d'infectés. Mais non loin de moi j'avais un burger king ou un starbuck d'accessible. Avec un peu de chance je pourrais trouver un sacré paquet de bouffe là dedans. J'examinai les bâtiments et j'optai finalement pour le Burger King. En effet je pouvais arriver par l'arrière du bâtiment, évitant ainsi le parking. De plus je voyais nettement la vitre brisée de ce qui avait été un drive et cela me fournissait donc une entrée dans le bâtiment ne m'obligeant pas à passer par la salle qui devait contenir plus d'infectés que la zone des employés, du moins avec un peu de chance.

Je m'avançais donc vers le bâtiment, j'arrivais à hauteur de la vitre, un cadavre décomposé depuis un moment gisait appuyé sous la fenêtre. Avec étonnement je vis qu'un arc était coincé dans son dos. Je poussais donc le cadavre et ramassais l'arme. Mon frère avait trouvé des flèches plusieurs semaine plus tôt. Je testais la corde qui me sembla en bon état malgré mon absence de connaissance dans l'entretien d'une tel arme. Je mis donc l'arc en travers de mon dos, et donc par dessus mon sac à dos, grâce a la corde passant sur mon torse. L'arc était léger et ne m'encombrait pas trop mais je devrais me méfier car le bout pointant vers le haut dépassait légèrement ma taille et je devrais donc éviter de me cogner partout avec ça.

Je me jetai un coup d’œil par la vitre du drive et ne voyant personne je me faufilai à l'intérieur en faisant bien attention de ne rien touché avec l'arc en travers de mon dos. Une fois dans le bâtiment je restais accroupi dans le petit coin consacré à l'employé répondant au Drive et j'écoutais les bruits alentours..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Points : 877
Date d'inscription : 28/06/2015
Age du Personnage : 32
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Mécanicien

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Le matin filtrait déjà à travers les trous de la bâche, couché à même le sol et pour seul couverture mes vêtements, mon corps frissonnant encore. Une rosée c'était posée sur mon petit campement mais heureusement la bâche m'avait protégée, machinalement je pris mon beretta pour le coincer dans ma ceinture. Mon estomac me cria qu'il était l'heure de manger, me précipitant sur mon sac je fut bien vite déçu de le trouver entièrement vide. Un grand soupir sortit de ma bouche et mon pied vola dans la clôture qui jusque là m'avait protégée. "Merde !"
Il ne me fallut même pas une minute pour me préparer enfilant ma veste et me munissant de mon couteau de chasse, la seule arme valable que j'ai pour me défendre. Un dernier coup d’œil à la bâche (qui était trop déchirée pour un jour pouvoir resservir) et je partais en direction d'un complexe commercial un peu plus au Sud de ma position que j'avais en vue depuis maintenant trois jours.

Le chemin se déroula sans trop d'encombrement et bien vite j'arrivais à hauteur d'un panneau indiquant un Burger King 300m plus loin. C'est à ce moment que mon estomac décida de me rappeler que je ne n'avais pas pris mon petit déjeuner. Le fast-food se trouvant sur le chemin ma décision fut vite prise et me voilà poussant la porte d'entrée, le couteau à la main et les sens en éveilles. A ma grande surprise à travers les vitres je n'avais vu que des cadavres inanimés, d'autres survivants avaient certainement fait le ménage dans le coin.
Me glissant à travers l'encadrement de la porte, je m’aperçus bien vite que le peu de client présent était mort depuis bien longtemps ; certains avaient la tête défoncée dans leur hamburger et un autre gisait par terre les tripes à l'air. Ce dernier en pleins milieux du chemin ne bougeait pas, alors doucement en m'approchant je cherchais une trace sur son crâne indiquant qu'il en avait finit. Je ne vis rien mais préférant assurer ma sécurité je lui plantais mon couteau à plusieurs reprises dans le visage.

Je m'approchais du comptoir des commandes et je vis la tête éclatée contre une caisse enregistreuse, un employé dont il ne reste pour le crâne quasiment plus qu'une bouillie de chaire et d'os. De la pointe de mon couteau je touchais ses restes et dis :
"Alors pour moi ce sera un Big King et des frites, et oublie pas les sauces."
Mon rire nerveux se fit entendre avant que je n'enlève ma lame du cadavre. Ayant presque oublié de vérifier le reste des alentours, je me rendais bien vite compte de mon erreur en entendant des bruits de pas et un raclement de chaise.
Mon corps se met directement en alerte tandis que mes pensés se figent à l'idée qu'un zombie me surprenne ou que des pillards viennent me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Messages : 201
Points : 1226
Date d'inscription : 03/05/2015

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Le moment à lequel se déroule ce RP étant trop éloigné de la date actuelle et les joueurs ayant apparemment renoncé à le poursuivre, je le déclare officiellement comme clôt, et leurs joueurs, libres d’en commencer de nouveaux

_________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée en solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Zone de Salem :: Salem Nord :: Keiser-