Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Quest for Freedom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 31
Points : 931
Date d'inscription : 16/05/2015
avatar

6 Avril 2017 - Aux alentours de 9h

Une pluie constante mais faible martèle le sol sous vos pieds. Vos pas vous ont menés à proximité d'un petit parc, le Marion Square Park. Alors que vous allez traverser ce petit parc sans grand intérêt vous remarquez qu'un autre survivant arrive en sens opposé. En ce matin pluvieux vous ne voyez pas grand chose de cette personne mais à sa démarche votre regard de survivant endurci reconnait quelqu'un de sains. De plus il semble que le destin ai voulu que les zombies se soient désintéressé du Marion Square.
Allez vous faire une rencontre amicale aujourd'hui ou devoir vendre votre peau?

Après la rencontre avec cet(te) inconnu(e) vous aviez prévu de vous diriger vers l'Ouest et donc de traverser la Willamette River. Pour cela deux choix s'offre à vous. Un pont routier qui traverse la rivière et une passerelle piétonne un peu plus au Nord. Néanmoins vous ne connaissez pas bien le coin et vous n'avez pas connaissance de cette deuxième possibilité pour l'instant. Chacun des participants devra lancer un dé 100 et le Narrateur vous donnera la résolution de ce dé 100 directement par MP.

Avalohn S. Inverness : Vous errez dans la ville depuis la rafle des Raiders et n'aviez pas croisé de survivant jusqu'à il y a quelque jour lorsque des hommes en tenue de prisonnier et aux manières plutôt douteuses se sont introduit dans votre planque. Heureusement vous avez réussi à vous sauver avec le minimum vital sur vous. Aujourd'hui sous cette pluie fine vous apercevez une personne saine au vu de sa démarche qui se dirige droit vers vous.

Sebastian Banks : Vous avez quitté William Ward peu avant la nuit, que vous avez passé dans un bâtiment non loin du Park. Vous êtes toujours blessé au poignet gauche que vous n'arrivez toujours pas à bouger bien que la douleur ai beaucoup diminué. C'est donc avec méfiance que vous observez la silhouette d'un survivant visiblement sain à sa démarche qui s'approche de vous et dont vous ne distinguez pas les traits à cause de la pluie fine.
 

Marion Square Park


Dernière édition par Narrateur le Sam 13 Juin - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Points : 926
Date d'inscription : 12/05/2015
Résidence du Personnage : Partout et ailleurs.
Emploi du Personnage : Succube
Rumeur : Son corps est recouvert de tatouage racontant sa vie.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Les gouttes d’eaux me tapaient sur le visage avec une certaine violence. Il ne faisait ni froid, ni chaud. Pourtant je tremblais. De la tête aux pieds, dans ma chaire et dans mes os. Je crois que j’avais faim. Ou que j’avais peur. Ethan marchait contre mes mollets, un air méchant accroché à la gueule. Je voulais dormir. Mes paupières étaient beaucoup trop lourdes. Mais il fallait rester en éveil, ne jamais cligner des yeux, toujours être à l’affût. J’en avais assez. A peine arrivé à Salem, j’avais encore du fuir. En plein sommeil profond, j’ai sentis des mains attraper ma gorge pour la serrer entre de gros doigts. De grosses paluches frottaient ma poitrine avec ardeur. Et des bruits de voix m’avaient ramener à la réalité. Les aboiements du chien m’alertaient encore plus. Je me suis débattue avec toute la violence d’un endormis.

Je m’en étais sortis avec une ecchymose sur la joue droite et une sacré boule au ventre. Je trainais ma carcasse dans les rues depuis des heures sans voir la moindre âme perdue. J’étais seule, pour compagnie mon plus fidèle ami depuis le début de cette aventure horrifique. Je n’avais rien d’autre que ce que j’avais pu ramasser dans ma petite planque. Un pauvre Glock qui n’avait plus toute sa tête, la machette que j’avais piqué dans la tête d’un zombie, et deux rations de nourriture. Ce pauvre petit sac merdique s’accrochait désespérément à mon dos, dans l’espoir que je ne l’abandonne pas lui non plus. En fait, je me posais la question si ce n’était pas plutôt moi qui posait toutes mes espérances sur ce sac pour qu’il ne me quitte pas. Je n’avais pas la force de rattraper une foutue besace avec des jambes.

Traversant le petit parc de Marion Square Park, je me posais contre un des arbres. Mon coeur tambourinait vaguement et mes yeux occultait les alentours.

Ethan leva son museau, ses oreilles captant chaque petit bruit. Quelqu’un approchait. Sa démarche n’était pas inquiétante, sa carrure droite, de grandes épaules larges. A vue d’oeil, le spécimen était d’un être humain de sexe masculin. ou d’une drag-queen. Rien dans ce monde ne peut m’étonner maintenant, alors…

Prenant la laisse du Bouvier Bernois entre mes doigts, je l’enroulais autour de mon poignet, la cigarette dans l’autre main. Je m’avançais petit à petit, la capuche sur la tête. Je ne distinguais rien à cause du crachin qui bavait sur nous. Pourvu que ce ne soit pas un de ces foutus gars en orange. Avec méfiance, j’avançais serrant la machette dans ma main. Je ne savais pas réellement quoi faire. Prendre mes jambes à mon cou et vivre dans le manteau de la solitude, ou enfin avoir une conversation censée avec un humain depuis longtemps au risque de me faire violer sur place.

Le chien devenant fou, il tira sur sa laisse de fortune pour aller chanter des louanges à l'étranger. Par réflexe, les genoux à terre, je lui ferme le museau entre mes deux mains. N'aimant pas être privé de ses droits, le clebard commençait à se débattre en bougeant la tête de droite à gauche, reculant de toutes ses forces.

- Ethan fermes la !

Les paroles résonnèrent sur le bitume, et le chien obéissant me lança son regard de pauvre chiot battu. Avec l'agilité d'une ancienne strip teaseuse du G9, je me relevais, tenant l'arme dans ma main en direction de l'inconnu qui s'approchait. Je plissais mes jolis yeux de succube vers lui, attendant de voir ses intentions.

_________________________________________________

I like beers, the wolfs and me.


Dernière édition par Avalohn S. Inverness le Mar 16 Juin - 2:43, édité 1 fois (Raison : Deux cigarettes et une allumette...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Points : 931
Date d'inscription : 16/05/2015
avatar
Il faut lire le post narrateur jusqu'au bout, il est demandé à tous les participants de lancer un dé 100 pour connaitre la résolution et votre future trajet. Ce point est non négociable et doit être absolument fait. De plus vous ne possédez ni Allumettes ni Cigarettes, il est donc demandé de bien respecter vos objets de départ. Vous pouvez lancer un dé de fouille si vous désirez trouver des objets.
De plus Avalohn il vous est demandé de mettre à jour votre espace personnel dans le but de pouvoir faire vos lancés de dés entre autres choses.
Pour les prochains post il vous sera demandé de respecter les post MJ et les fonctionnalités des dés.

Merci de votre compréhension.
Votre humble Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Points : 987
Date d'inscription : 06/05/2015
Age du Personnage : 21
Emploi du Personnage : Charpentier
Rumeur : S'est évadé de prison et s'est fait chopper à nouveau tel un Dalton.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
« Foutu temps. » C’est ce que répétait Sebastian dans sa tête depuis qu’il s’était réveillé. Bon l’avantage était qu’il avait pu remplir une vieille bouteille d’eau dans une rivière et qu’elle traînait maintenant dans une de ses poches. Mais foutu temps quand même, il faisait beau la veille et là il voyait à peine où il allait. Aucune idée de ce qu’étaient devenus William et Aya, comme d’habitude, et la forme qu’il avait aperçu ? Mais c’était d’autres questions qui n’avaient pas d’intérêt pour le moment, le fait était quand voyant ce temps pourri, il avait enroulé la bâche autour de son sac pour que rien ne soit abîmé, il aurait pu faire un poncho mais il ne voulait pas faire un trou dans son objet de valeur… Du coup l’eau ruisselait sur sa tête de con et il espérait trouver de quoi faire du feu, oh ouais ça aurait été bien pratique…

Il marchait depuis à peu près dix minutes dans ce park à la mord-moi-l’nœud et son T-shirt trempé lui collait comme c’était pas permis. Et au bout d’un certain moment, il remarqua une silhouette qui se dirigeait vers lui, une jeune femme ? Complètement cinglée celle-là, les filles étaient recherchées par tous les pervers du coin qui voulaient se dépenser un peu… Mais bon c’était comme ça et ça devait pas être une sympa si elle avait tenu jusque là toute seule. Puis Banks eut une autre idée, merde elle était peut-être armée !? N’ayant pas forcément envie de se prendre une balle et de se faire dépouiller, il préféra rester prudent et la surveiller.
Quand elle s’approcha, il s’arrêta, elle avait vraiment peur de rien, il avait l’impression de réagir comme un animal qui avait peur de l’homme, mais pour le moment, c’était un peu le cas, il était seul, mal armé et sans planque, autrement dit une proie facile pour n’importe qui.
Puis elle leva son arme et Sebastian fit un pas en arrière en levant les mains.
« Eh oh doucement je vais rien te faire ! »

Il décida de ne plus, c'était plus prudent. Il avait peur, de se prendre une balle dans la tronche, et puis son cleb's avait pas l'air très sympathique...
« Ecoute je promet que je te ferai pas de coup foireux, la journée est déjà assez merdique, qu'est-ce que tu dis de trouver un abris ? Comme ça tu pourras me menacer autant que tu voudras je risquerai moins de chopper la crève ? »
Il attendit sa réaction avant d'ajouter :
« Au fait moi c'est Sebastian.. »
Pourvu qu'elle le flingue pas... Mais il avait surtout peur de se faire dépouiller, quel con il aurait dû prendre ses jambes à son cou dès le début au lieu de faire ami ami. Mais le fait de survivre seul lui pesait vraiment sur la conscience et il allait bientôt finir par parler à un ballon comme le héros de Seul au monde, aaah Sebastian faillit sourire pour rien en repensant à ce trésor cinématographique mais il se reprit à temps, ç'aurait été jugé bizarre..

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Points : 926
Date d'inscription : 12/05/2015
Résidence du Personnage : Partout et ailleurs.
Emploi du Personnage : Succube
Rumeur : Son corps est recouvert de tatouage racontant sa vie.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
« Eh oh doucement je vais rien te faire ! Ecoute je promet que je te ferai pas de coup foireux, la journée est déjà assez merdique, qu'est-ce que tu dis de trouver un abris ? Comme ça tu pourras me menacer autant que tu voudras je risquerai moins de chopper la crève ? »

Il était presque aussi apeuré que moi. Je regardais cet homme sous la pluie. Ses yeux bleus me tuaient sur place. Je ne voulais plus faire confiance à personne. Il croit réellement que je vais accepter de venir prendre le thé avec lui ? C’était pourtant très tentant. Mes cheveux me collaient au visage, mes vêtements me faisaient frissonner et autant ne pas vous parler de mes chaussures.

« Au fait moi c'est Sebastian.. »


Mes yeux me piquaient. Ma mâchoire se serraient de plus en plus, mes dents grinçaient.

- Donnes moi tes armes.

Je paniquais un peu à vrai dire. Je savais que je prenais un risque, mais je ne pouvais pas me permettre de me balader sous cette pluie avec le chien. Une pneumonie m’attendait si je restais sous cette pluie une minute de plus. Je ne voulais pas revivre non plus l’invasion de ma planque, ces regards fous sur mon corps de femme.

- Je viens de SafePoint. Ma planque a été envahit par des gars pas très recommandable mais j’ai réussis à m’échapper avant qu’ils n’arrachent mes vêtements. Je suis seule depuis des jours et je n’ai plus aucune force pour marcher plus longtemps. Sans arme tu pourras très bien me maitriser si tu en as envie. Donc si je tente quelque chose j’aurais au moins une chance minime de te toucher. On a pas le même gabarit tu vois, alors… Tu pourras faire ce que tu veux. De toute façon j’n’ai pas la force de négocier ni de tuer quelqu’un.

Je m’avoue bien volontiers que j’aimerai dormir pour toujours à cet instant si. J’enlevais la capuche de ma tête en baissant ma machette. Je soupirais.

- Moi c’est Avalohn. Je t’avoue que j’aurais pu tomber pire si tu as envie de me tuer puis de violer mon cadavre. Ca doit être l’effet du tee shirt collé sur tes abdos ou ta jolie bouille.

J’essayais de sourire à travers les gouttes d’eau. Je pointais ma machette vers le nord du Marion Square.

- Je pars de ce côté la ensuite. Si tu tiens à la vie tu peux venir avec moi. Si tu n’y tiens pas… Eh bah viens quand même avec moi. On a quoi à perdre ces temps ci…?

_________________________________________________

I like beers, the wolfs and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Points : 987
Date d'inscription : 06/05/2015
Age du Personnage : 21
Emploi du Personnage : Charpentier
Rumeur : S'est évadé de prison et s'est fait chopper à nouveau tel un Dalton.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Elle le menaçait toujours et quand Sebastian entendit qu’elle réclamait ses armes, dans sa tête raisonna clairement le « Bon écoute je vais te dépouiller mais si t’es sympa je te bute pas… », mais là pour le moment, le choix était limité, il essaya de pas lui montrer sa blessure au poignet histoire qu’elle soit pas trop en confiance. Ainsi elle venait de Safepoint ? Oui il en avait entendu parler à la prison, ces glands de gardiens avaient eu les dents trop longues et la population de Safepoint avait fait imploser la baraque. Mais elle le rassurait, elle était épuisée ? Il avait peut-être une chance de ne pas se prendre une balle de 9mm s’il restait tranquille. La goute de sueur devant la situation n’était heureusement pas visible sous la pluie..

Puis elle parla de son T-shirt, ah oui il avait déjà oublié cet élément, il était pourtant fier de son corps autrefois, maintenant c’était surtout un outil et il n’avait pas imaginé qu’elle serait réceptive au fait qu’il se les caillait. Mais bon c’était un bon point pour lui, toujours ça de pris.

Et puis merde elle n’avait pas l’air d’avoir envie de lui trouer la carcasse, et c’était toujours ça de moins lourd pendant qu’elle prenait sa décision, il s’accroupit doucement devant elle et déposa son fusil sur le goudron, puis il utilisa sa bonne main pour sortir le pistolet qu’il avait accroché à sa ceinture en la laissant trop grande volontairement, puis enfin le tournevis. C’était piteux, mais il y tenait à ce tournevis, même si elle allait probablement se moquer de lui d’apporter de l’importance à ce truc.
Il releva la tête et comme elle ne semblait pas en colère, il se releva face à elle et crut voir un sourire illuminer son visage un instant, mais la fatigue y était peut-être pour quelque chose.

« … Pas grand-chose c’est vrai. »
Il profita que sa main était libre pour attraper dans son sac à dos un comprimé de William et l’avala goulument, ces saletés chimiques avaient l’avantage de lui faire oublier la douleur pendant un moment, il remercia le destin d’avoir mal au poignet et pas à la cheville, ça aurait été largement plus handicapant.

« Si ça te dérange pas, j’aimerais au moins garder mon tournevis histoire d’avoir de quoi me défendre, tu m’auras plombé avant que je t’approche. »
Et là, un truc qu’il n’avait pas fait depuis longtemps, le regard suppliant, mais bon, des fois que ça marche il fallait essayer, et il ne voulait pas se laisser déposséder de toutes ses armes non plus. Il regrettait déjà d’avoir été honnête et d’avoir affiché ses possessions à la jeune femme.
Un peu plus confiant il lâcha un « Je te suis. » qui l’engageait un peu plus, merde elle avait réussi à l’avoir cette fois.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Points : 931
Date d'inscription : 16/05/2015
avatar
Délai de 72H écoulé pour Avalohn S. Inverness. Résolution Automatique pour son tour.

Avalohn se dirigea donc vers le Nord du parc avec Sebastian sur les talons, sans armes. Finalement la jeune femme se rendit compte qu'elle était bien trop encombré avec toutes les armes de Sebastian et concéda à lui rendre ses possessions alors qu'ils se reposaient dans un bâtiment non loin du passage qu'ils comptaient emprunter pour traverser la Willamette. Après ce repos bien mérité le duo décide de repartir et de tenter la traversée.

Intervention [1/2]
Sebastian tu as 72H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Points : 987
Date d'inscription : 06/05/2015
Age du Personnage : 21
Emploi du Personnage : Charpentier
Rumeur : S'est évadé de prison et s'est fait chopper à nouveau tel un Dalton.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Finalement elle n’avait pas l’air méchante, et Sebastian la suivit sans faire de vague, jusqu’à ce qu’elle lui propose de récupérer ses armes, bah oui ma belle, c’est joli mais c’est lourd. Il attrapa le pistolet qu’elle lui lança ainsi que le tournevis avant de lui tendre la main d’un signe négatif.
« Garde le fusil, je serai plus efficace sans et c’est pas utile de tirer, on est à West-Salem. »
Bon maintenant il fallait traverser la rivière, c’est passerelle avait l’air solide, du moins pas totalement rouillée, et l’ensemble ne grinçait pas assez pour lui faire peur, au pire ils tomberaient à la flotte, qui n’a jamais sauté de ce genre de pont quand il était gosse ?

Bon les voila partis en direction de la passerelle.
« La galanterie m’obligerait de te laisser passer, mais pour le moment je pense qu’en étant le plus lourd, je devrais avancer en premier, si ça résiste à mon poids, ça tiendra pour toi. »
Il fit une petite moue amusée en voyant la taille de guêpe de sa collègue du jour, et oui devait encore peser grosso-modo quelques quatre-vingt kilos, autrement dit une belle bête.
Et le voila parti, le dos vouté et regardant partout avant de s’y mettre, pour tenter de repérer d’éventuelles menaces, mais bon, rien ne bouge, à part un zombac à au moins cinq cent mètres de l’autre côté, pour le moment, on s’en fout de celui-là.

Bon bah quand il faut y aller, il faut y aller, donc c’est Sebastian qui avance un pied et tâte le terrain, avant de commencer à marcher réellement, les premiers pas sont gênés par la végétation qui a recouvert la passerelle au point que des branches bloquent parfois le passage. Puis il arrive enfin sur la zone dégagée et il s’arrête pour observer à nouveau, rien ne bouge, tout est ok.

Il continue jusqu’à traverser complètement la passerelle, suivi par la jeune femme. Puis une fois terminé, il s’arrête pour engager la discussion après ce moment de tension.
« Je te promets que si tu arrives à survivre à aujourd’hui, t’auras droit à tes clopes. »
C’était dit sur le ton de la plaisanterie, mais c’était dit quand même. Il sentait que la journée n’allait pas être géniale, il cherchait un endroit où s’installer pendant l’accalmie de la pluie. Maintenant il pouvait, en levant la tête, observer un magnifique ciel gris sale au dessus de nuages couleur gris-dégueulasse, bref, la joie.
« Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Je te propose de suivre l’autoroute t’en dis quoi ? »

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Points : 931
Date d'inscription : 16/05/2015
avatar
Délai de 72H écoulé pour Avalohn S. Inverness. Résolution Automatique pour son tour.

Vous avez traversé le pont piéton sans encombre et sans croiser un seul mort vivant, étonnant pour un pont piéton relativement fréquenté.
Alors que vous arrivez à destination vous vous retrouvez non loin des Wallace Park Apartments et rapidement vous remarquez que votre arrivée semble ne pas être passé inaperçu. En effet une bonne vingtaine de zombie se dirigent déjà vers vous.
Vous décidez de prendre vos jambes à votre coup avant d'être encerclé. Malheureusement l’étau se referme de plus en plus et finalement un zombie agrippe Avalohn et la mord au mollet. La jeune femme s’effondre en poussa un cri de douleur et le tournevis de Sebastian vient la libérer. Finalement vous foncez vers la maison la plus proche, pénétrez à l'intérieur et vous barricadez comme possible.


Avalohn S. Inverness : Blessure légère au mollet. -1 vitesse -1 agilité.

Résolution automatique [2/2].
Sebastian tu as 72h pour poster, ensuite si Avalohn ne donne pas de nouvelle dans le temps imparti le RP sera annulé car tu ne peux pas faire ton Safepoint tout seul et Avalohn sera placé dans les personnages MIA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Quest for Freedom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» freedom for Leonard Peltier!
» City of Heroes Freedom
» leveler jusqu'au 175 full quest ??
» Rainbow Quest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Zone de Salem :: Salem Ouest :: Holman State Park-