Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Alicia Miller - UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 2
Date d'inscription : 29/07/2017
avatar





Alicia Miller
aka Mackenzie Foy


« Une citation ici. »




Nom complet : Alicia Millier
Date et lieu de naissance :16 mars 2003 dans un village du Comté de Gray au Kansas
Nationalité : Américaine
Groupe : Offspring of freedom
Caractéristiques (375 pts à répartir) :
Force : 20 pts - La gymnastique requière un minimum de force pour porter son poids, Alicia a donc une base de musculature. Ajouté à cela qu'elle a grandis dans une ferme où elle aidait régulièrement son père. Si elle ne portait beaucoup de chose lourde, la répétition de l'action dans un moment donné et sur le long termes l'a aidé à obtenir un peu de force.
Agilité : 65 pts - Alicia pratique la gym depuis son plus jeune âge et n'a cessé de la pratiquer. C'est un moyen pour elle de rester active, mais aussi d'oublier un peu ce qui l'entoure. De ce fait, c'est une enfant très agile.
Endurance : 30 pts - C'est une enfant dynamique, qui a grandis dans de grand espaces où elle pouvait courir jusqu'à en perdre haleine et son frère était le premier pour l’inciter à se dépenser dehors. De ce fait elle fatigue moins rapidement, d'autant que la gym renforce cela.
Perception : 50 pts
Charisme : 40 pts
Ténacité : 11 pts - Alicia est facilement affecté psychologiquement par ce qu'il se passe autours d'elle. La preuve en est son mutisme traumatique et l'oublie volontaire de certain pan de sa vie. Néanmoins elle peut faire preuve d'une forte volonté quand quelques choses la motive. Concernant sa ténacité physique, un bleu, une égratignure et autres petites blessures ne lui font pas peur en tant que fille de la campagne. Par contre, elle n'a aucune résistance face à la violence physique et au grandes blessures.
Intellect : 20 pts
Instinct : 45 pts

_________________________________________________________


Compétences (300 pts à répartir) :
Combat au corps à corps : 3 pts
Tir : 5 pts - Son père lui a appris à tenir une arme dans la main et à tirer sans se déboiter une épaule. Elle sait donc utiliser une arme pour tirer dans le tas, mais ne sait pas où elle vise ni qui elle vise. C'est donc risqué de lui laisser une arme chargée.
Exploration : 10 pts - Vivre une expérience d'éclaireur, mais aussi une vie de nomade dans ce monde a aidé Alicia a avoir quelques notions d'exploration. Malheureusement n'étant jamais seule dans ces moments-là, elle s'est souvent reposée sur les autres.
Survie : 20 pts
Mouvement : 65 pts
Discrétion : 50 pts
Construction : 2 pts - Alicia n'a jamais rien construit de très stable ou même efficace de ses deux mains...
Larcins : 30 pts
Médecine : 0 pt
Conduite : 10 pts
Compétence libre (écrire le nom ici) : ici

_________________________________________________________


Description physique :
Description de 15 lignes minimum.


Description morale :
Description de 15 lignes minimum.


Biographie :
Comme l'histoire est assez longue je l'ai résumé. Si vous souhaitez connaître les détails de l'histoire, ainsi que les émotions et ressentis d'Alicia, j'écris actuellement la version romancé qui se trouvera en spoiler juste en dessous.

Alicia avait vécu pendant 3 ans enfermée chez elle avec sa famille au début de l’invasion. Son frère était très proche d’elle, il essayait du mieux qu’il pouvait de la rassurer, de l’aider à grandir malgré le climat peu propice. Sa mère était devenue l’ombre d’elle-même pendant que son père était obsédé par leur protection. Un jour alors que celui-ci avait décidé de sortir avec son fils pour voir l’état de la ville et faire un réapprovisionnement, il rentra seul. Alicia ne comprenant pas, s’énerva contre son père qui n’hésita pas à la gifler devant l’instance de sa fille à refuser d’obéir aux ordres. Ce même jour, ils prirent la route pour une semaine. Ils roulèrent non stop, le père et la mère se relayant. Un silence s’était installé, uniquement perturbé par le signalement d’une pause. Malheureusement ils tombèrent à court d’essence et durent continuer à pied. Cette idée n’enchanta pas Alicia qui se rebella une nouvelle fois, mais elle capitula. Ils marchèrent pendant 3 jours, s’autorisant de rare pause et des nuits de trois heures maximum avec des tours de garde entre les adultes.
À l’approche d’une ville, Alicia jubilait, mais son père la calma une nouvelle fois. L’ambiance entre eux était tendue. Son père signala qu’il allait faire l’éclaireur, mais Alicia refusa, prenant toute sa force de caractère pour lui faire comprendre qu’elle voulait le faire. L’homme allait refuser, mais sa mère s’interposa, surprenant les deux autres par sa soudaine réactivité. Agissant pour la première fois, Alicia repéra un lieu semblant être bien gardé. Il s’agissait d’une école primaire. Malheureusement les rues n’étaient pas tout à fait saines. Ici et là traînaient quelques zombies. Elle le signala à son père qui lui demanda des précisions. Elle fit de son mieux et ils décidèrent de se diriger vers l’école ; Ils espérait y trouver un camp de survivant. C’est en étant le plus silencieux possible qu’ils atteignirent sans trop d’encombre la bâtisse. Il s’agissait bien d’un camp de survivant qui accepta de les accueillir devant la présence d’une enfant.
Ils y passèrent un an et demi. Alicia s’entendait plutôt bien avec les adultes, elle avait finis par s’adoucir face à son père. Sa mère avait repris un peu d’elle, participant aux maximum de tâches quotidienne, quant à son père, il faisait partie de la garde. Malheureusement toute bonne chose à une fin. Sur les derniers mois Alicia fut intégrée aux troupes d’éclaireurs. C’est durant l’une de ses expéditions qu’elle repéra un attroupement de personne venir droit vers eux, de manière plutôt hostile. Elle avait prévenu immédiatement son père en rentrant qui courut aux réserves remplir leur sac, assumant le garde au passage. En revenant, il attrapa sa femme et sa fille et les firent sortir par derrière. On pouvait déjà entendre les coups de feu et les affrontements, mais il n’en avait pas grand chose à faire : il devait sauver sa famille. Deux personnes l’avaient suivi, sentant que son idée n’était pas mauvaise.
C’est ainsi qu’ils se retrouvèrent sur les routes une nouvelle fois. Les deux survivants leur parlèrent de Safepoint. Cela semblait être un endroit accueillant et bien plus propice à une vie de famille saine. Sans leur demander leur avis, il décida que la famille Miller devait s’y rendre. Ils prirent la route ensemble, à cinq, mais une première attaque de zombie les sépara. Le père ne s’en formalisa pas, préférant avancer et continuer vers leur objectifs. Le trajet se passe aussi paisiblement que possible dans un monde empli de zombie. Ils survécurent tranquillement pendant 6 mois, enchainant les tours de garde et fouillant les ruines à la recherche de vivre.

Ils continuaient leur route vers Safepoint quand ils tombèrent sur une horte de zombie. La situation était plutôt compliquée, le père ne voyait pas d’issu de secours. Il avait peur que ce soit la fin. Seulement c’était sans compté sur Alicia qui avait pris l’habitude de tout regarder, chaque détail de ce qui l’entourait. S’ils couraient assez vite, ils pourrait atteindre un immeuble et son échelle de secours. De là ils pourraient monter sur le toit et accéder aux suivant qui se collaient. Sans perdre de temps, Alicia tira ses parents en leur expliquant son plan. Seulement sa mère était lente, fatiguée par leur vie. Son père voyant le message que sa femme lui faisait passer silencieusement du regard, attrapa leur fille pour poursuivre le plan. Il n’aimait pas ce qu’il avait lu dans ses yeux, mais il la comprenait. Lorsque celle-ci se fit attaquer, Alicia hurla à la mort. Elle refusait de perdre sa mère, mais on ne lui laissait pas le choix et son père lui ordonna de se taire.
Ils s’en sortirent grâce aux plans d’Alicia et au sacrifice de la mère. Elle pleura des jours durant, mais elle ne disait plus un mot. Sa voix semblait éteinte. Ils n’étaient plus que deux et ils continuèrent leur route à travers ville. Sans y croire ils tombèrent sur un nouveau camp de réfugier qui accepta de les héberger. Cela leur fit du bien, ils pouvaient enfin faire leur deuil et respirer un peu. Alicia s’intègre au groupe, étrangement joyeuse. Il semblait qu’elle avait décidé d’oublier ce qui ne lui plaisait pas. Un des vieux du camp lui offrit un harmonica, un moyen de s’exprimer lui dit-il. Un souffle dans les graves pour non, un dans les aiguës pour oui. En cas de danger un long souffle dans les aiguës. Il lui apprit à jouer une petite chansonnette : Twinkie twinkle little star. Elle la jouait en boucle depuis pour s’entraîner. D’autres personnes décidèrent de l’aider à pratiquer sa gymnastique ainsi que lui apprendre à lire et à écrire. Dans ce camp elle ne sortait pas. Elle était un peu l’enfant de tout le monde et chacun voulait l’aider à grandir. Son père ne disait rien, heureux de voir sa fille enfin s’épanouir dans autres choses que l’apocalypse.
Seulement cet idylle ne dura que 5 mois. Une nouvelle attaque de zombies s’abattait sur le camp. Mal préparés et les réserves d’armes pauvre, le camp ne résista pas longtemps. Alicia, son père, un couple et un vielle homme se retrouvèrent ensemble. Même si vivre dehors en grand nombre semblait plus compliqué, son père leur proposa de rester avec eux. La compagnie leur ferait du bien et ils étaient partie avec assez de réserve pour tenir quelques semaines tranquillement. Cependant la vie n’est pas passible et au bout d’un mois ils tombèrent sur des pillards. Le vielle homme mourra d’une balle, mais le reste survécut en se séparant. Alicia et son père coururent aussi longtemps que l’enfant pouvait tenir le rythme. Quand ils arrivèrent près d’une horte de zombie le père décida d’emmener sa fille avec lui dans cette direction : il avait repéré une planque et espérait réussir à l’atteindre avec sa fille. Avec un peu de chance, les pillards, qui les suivaient, tomberaient dans son piège et se ferait avoir par les zombies. Chance qui fut au rendez-vous.
Le père s’étend résolu à ne pas trouver Safepoint décida de chercher un nouveau camp. Ils bougeaient sans cesse, ne restant jamais longtemps au même endroit. Il profitera de leur rare moment de pause et de complicité pour apprendre à Alicia comment tirer avec une arme. Durant un an et demi ils vécurent de manière nomade, sans jamais retrouver de camp pour les abriter, leur vie était compliquée et fade. C’est en mars 2017 que le père se fixe un nouvel objectif : c’est l’anniversaire de sa fille, il veut l’emmener voir la mer. C’est le meilleur cadeau qu’il puisse lui offrir. Ils se dirigèrent donc vers l’Oregon et y arrivèrent au bout de trois mois à pieds en évitant les pillards et les zombies du mieux qu’ils pouvaient. L’homme était fatigué physiquement et moralement, mais il essayait de ne pas le montrer à Alicia. Celle-ci semblait aussi fatiguée, mais elle tenait étrangement bien moralement, oubliant volontairement ce qui la dérangeait.

Voici le périple de sa vie. À présent qu’ils ne sont plus loin de leur objectif, ils affrontent un nouveau malheur : Alicia est retranchée dans une station service, planquée dans les toilettes, arme pointée sur la porte, prête à sortir par l’étroite fenêtre. Son père le lui a ordonné ; Il est sorti remplir d’essence le véhicule qu’ils venaient de trouver, mais dehors ce n’est pas sûr, surtout dans une station essence. Lorsque la porte s’ouvre ce n’est ni son père, ni des zombies, ni des pillards qui se trouvent face à elle, mais une équipe de Offsping.

Histoire romancée:
 


_________________________________________________________


Inventaire permanent chez les Offsprings of Freedom

1 objet inhabituel (Parmi les objets utiles, les équipements militaires, les armes de corps à corps et les consommables médicaux) : Alicia possède un harmonica qu'elle a récupéré dans le dernier camps de survivant qu'elle a croisé sur sa route. Un homme le lui a gentiment offert pour lui permettre de communiquer avec les autres. Il lui a aussi appris à jouer un morceau :
Twinkle Twinkle Little Star.

1 arme de corps à corps (commun ou répandu) Ici


_________________________________________________________

Pseudo : piou
Age IRL : 24 ans
Comment as-tu trouvé le forum ? Merci le petit copain Very Happy
Des suggestions ? Alléger le code il est 20 fois trop lourd ! Il fait ramer mon navigateur.




Codage par Sélène sur Never Utopia



Petit message, savoir si c'est ok, mais j'aimerai bien faire en sorte que mon début de rp ici soit l'intégration de mon perso dans le groupe Offsping, et si possible que vous la trouviez dehors (vous comprendrez pourquoi une fois l'histoire postée, mais en gros je voudrais qu'elle perde son père juste avant que vous la trouvez. Je n'en dis pas plus, je vous laisse la surprise.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alicia Miller - UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1- Marissa Miller VS Maryse Ouellet
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller
» Edena P. Miller - If Cenderilla was modern, I will be her!
» Alicia [Validé]
» Mac miller Sign

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Hors Jeu :: Registre des Survivants :: Chroniques à raconter-