Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Oh yeah you're pretty good looking.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 29
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
29 Avril 2017
11h30.

Il avait eut de la chance aujourd'hui. Oui Riley pouvait le dire, la journée commençait plutôt bien. Lorsqu'il avait quitté le groupe ce mâtin il ne s'était pas attendu à faire de grosses trouvailles. Il n'avait d'ailleurs rien trouver de bien intéressant pendant plusieurs heures. Rien qui puisse être utile à la survie en tout cas. Pas d'armes, pas de nourritures, de munitions ou de médicaments. Les véhicules dans la rue n'étaient que des carcasses rouillées. Impossible d'en tirer quoique ce soit, même les pièces étaient bonnes pour la poubelle pour la plupart. Et puis de toute manière il n'avait pas pensé à prendre de caisse à outil. Donc à quoi bon s'attarder ce qui avait autrefois été des moyens de transport rapide et pratique? Le chasseur de prime avait été persuadé de devoir rentrer à la base à pied. Jusqu'au moment  où il tomba sur BMW Série 1; qui, si elle avait connu des jours meilleures était dans un bien meilleur état que la plupart des voitures que l'on trouvait aujourd'hui dans la rue.

Lorsqu'il avait aperçu la voiture il ne s'était pas emballé tout de suite. La plupart des voitures qui étaient en état de rouler n'avait plus d'essence dans le réservoir. C'était généralement pour cette raison qu'elles étaient abandonnées au milieu de la rue. Coup de chance  les clés étaient encore sur le contact. Mouais, c'était pas pour autant qu'elle allait démarrer. C'était même probable qu'on ai laissé les clés sur le contact justement parce qu'on était sûr qu'elle n'allait pas démarrer. Il mit tout de même le contact. Et la voiture démarra. Pas du premier coup bien sûr. Mais Deutsch Qualität impose: la berline démarra tout de même.
Et voilà qu'il conduisait désormais en direction du refuge qu'il partageait avec Jennsen, Kelsey et Victor.

Cela faisait une éternité qu'il n'avait pas conduit. Et pour la première fois il se rendit compte que cela lui avait manqué. Ce n'était bien sûr pas la chose qui lui avait le plus manqué. Mais c'était le genre de chose qui lui rappelait l'avant-apocalypse dans ce qu'il avait de sympathique.

Il était à quelques minutes de route de son refuge lorsqu'il dut s'arrêter pour un problème technique. Il avait envie de pisser. Ma fois ce genre de chose arrivait fréquemment. Il coupa donc le contact et mis les clés dans la poche intérieur de sa veste.

Pas de cadavre dans les parages, le quartier était calme. Parfait. C'est pas pour autant qu'il allait pisser dehors non plus. Oh! C'est qu'il est pudique notre cher Riley quand même. Il n'est pas du genre à montrer son DCA à tous le monde. Et puis se prendre un balle en vidant sa vessie se serait vraiment trop con. C'est donc sur une petite maison mitoyenne toute proche que son attention se porte. Discrètement il en ouvrit la porte. Histoire de ne pas rameuter un potentiel mort vivant à l'intérieur.

Quel ne fut pas se surprise lorsqu'il se trouva nez à nez avec un chien. Un putain de chien? Mais bordel de merde qu'est-ce qu'il foutait là ce clebs? A moins que... Pas le temps de réfléchir plus. Il dégaina son Glock 17 dont il retira la sécurité. Il entendait du bruit dans la pièce d'à côté. Un bruit d'eau. Un bruit d'eau qui lui donnait encore plus envie de pisser. Fuck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 12/05/2015
Résidence du Personnage : Partout et ailleurs.
Emploi du Personnage : Succube
Rumeur : Son corps est recouvert de tatouage racontant sa vie.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
J’essayais de me rappeler depuis combien de temps je n’avais pas pris de douche ou de bain. Bien entendu, dans une flaque on se passe de l’eau sur le visage et on essaye de gratter la couche de saleté avec ses ongles longs et crades. Mais il était dur de trouver un ballon d’eau qui fonctionnait encore. Et je préférais puer que mourir de soif.

Depuis une bonne semaine je m’étais trouvé une minuscule maison avec Ethan. Le quartier était plus que calme et je ne craignais pas les monstres qui rôdaient au loin. J’avais installé des sortes de bassines en plastiques dans le minuscule jardin que m’offrait ma planque. La pluie à Salem était abondante, et depuis pas mal de temps j’essayais d’en amasser le plus possible pour me laver. Mon chien transpirait autant la mort que moi et l’heure de sentir à nouveau bon avait sonné. J’en avais presque le sourire. Les bassines étaient lourdes entre le jardin et la salle de bain mais je tenais bon. J’avais trouvé un reste de bloc de savon de Marseille après avoir gratter le moisi dessus. Je versais tant bien que mal le contenu dans la baignoire. L’eau était glacée. J’aurais tout donné pour qu’elle soit chaude avec pleins de petites bulles qui éclatent quand on souffle dessus. Et des bougies. Puis Ryan Gosling tant qu’on y est…

Je soupirais en me mettant en action pour me déshabiller. Je redécouvrais mes tatouages encore et encore en enlevant chaque parcelle de tissus. Ceux que j’avais oublié, ceux qui me rendaient nostalgique, ceux que j’aimais plus que tout… La crasse rendait l’oeuvre d’art peu visible malheureusement. Je me posais la question si je devais plonger directement dans ce bain glacé ou petit à petit. Ethan grognait en entendant les clapotis de l’eau. Il n’aimait pas se laver. Pour lui l’Apocalypse se résumait à devenir un chien de rue sans foi ni loi. Je ne l’avais pas mis au courant qu’il y passerait lui aussi. Ca n’allait pas être une partie de joie d’essayer d’attraper un cleb’s de 50 kilos pour lui laver son poil.

Mes pieds se déposaient dans le fond de la baignoire. Je serrais les dents. Ce n’était pas agréable du tout. Après une bonne dizaine de minutes, l’eau devenait brune à force de frotter la peau avec une sorte de gant de toilette. La couleur des tatouages reprenait vie. Mais je sentais cette puanteur qui me suivait depuis un bon mois. Le pire a été mes cheveux. Des traces de mes anciennes mèches de couleurs réapparaissaient. Démêler cette tignasse avait été un vrai supplice… Je flottais dans l’eau un peu noircie mais au moins, je sentais bon et retrouvais ma beauté fatale.

Ethan, viens mon chien !

Je l’entendais râler vers l’entrée de la petite maison. Il ne voulait pas redevenir le beau chien qu’il était. Il faisait bad boy avec son côté sagouin. Je soupirais en me levant, complètement nue, les cheveux plaqué en arrière en marchant vers l’entrée. Je mettais mes mains au niveau de mon buste pour le surprendre et l’attraper plus facilement.

Aller, à la dou…!

Brusquement je sens un courant d’air sur mon corps. La porte d’entrée laisse la lumière s’éparpiller sur les murs de la pièce. Un canon d’arme se pointait vers le chien. Un homme se tenait la, les yeux écarquillées. Pendant quelques instants je ne réagis pas. Le dos cambré vers l’avant, complètement dénudée, les cheveux mouillées perlant dans mon dos et sur ma poitrine, je me demande si cela sert réellement que je cours pour éviter un viole ou une agression. Je n’avais déjà pas beaucoup de force depuis quelques temps si en plus je dois me débattre…

Mais les instincts reviennent tellement rapidement. Je ne sais pas pourquoi mais je me redressais en levant le menton, me tenant droite, les épaules en arrière. Je reculais doucement, comme un félin ayant peur de l’homme, prêt à bondir sur l’intrus pour lui arracher les entrailles.

_________________________________________________

I like beers, the wolfs and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 29
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Bon clairement il y avait connu des situations plus embarrassantes. Mais cela n'empêche pas Riley d'être légèrement décontenancé par l'apparition d'une jeune femme tout à fait désirable et de surcroit complétement nue dans son champs de vision. Cela faisait une petite éternité que le chasseur de prime n'avait pas eut de relations sexuelles alors évidement la première idée qui lui vient en tête est d'abattre froidement le chien pour s'occuper de sa maitresse. Ce serait facile. Elle avait l'air affaibli et il doutait qu'elle lui résiste au combat rapproché. En plus de cela elle était désarmé. Une cible de choix en quelque sorte. L'espace de quelques secondes il hésita vraiment. Il prit finalement la parole alors que la jeune femme commençait à reculer. Sa voix était ferme, sans aucune hésitation.

Ne bouges pas. Si tu fais un pas de plus en arrière je loge deux balles dans le crâne de ce chien.

Le chasseur de prime prend une grande respiration. Il hésitait sur la marche à suivre. Jamais il n'avait été confronté à ce genre de situation. Tout en gardant un œil sur le chien il reprit la parole plus posément.

Tu vas mettre les mains en l'air et appeler ton chien vers toi. Ceci fait nous allons causer un peu toi et moi.

Ceci dit Riley fit un pas en arrière et ferma la porte pour couper toute éventuelle menace qui arriverait dans son dos. Tout en continuant de braquer le chien il démarra la conversation.

Je m'appelle Riley Flagg. Et toi? Et avant que tu ne commences à parler, saches que je n'ai aucune envie que tu me supplies de ne pas te toucher.

Il aurait bien pu lui proposer de se rhabiller mais il n'avait pas encore pris de décision par rapport à elle. Alors autant que les choses soient claires entre eux: elle était en position de faiblesse et il n'avait pas envie que cela change pour le moment. Peut-être plus tard. Ou peut-être jamais. Cette partie promettait d'être intéressante. Car pour le moment Riley n'avait pas grand chose à perdre. Tandis que la jeune femme risquait beaucoup quoiqu'elle fasse.

Du regard il en profita pour chercher les affaires de la jeune femme. Elle avait forcément des armes avec elle. Alors autant savoir où elles se trouvaient dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 12/05/2015
Résidence du Personnage : Partout et ailleurs.
Emploi du Personnage : Succube
Rumeur : Son corps est recouvert de tatouage racontant sa vie.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Ne bouges pas. Si tu fais un pas de plus en arrière je loge deux balles dans le crâne de ce chien.

Je fronçais mes sourcils. Je me demandais depuis combien de temps l’homme avait perdu sa capacité à fondre devant des yeux de chien absolument adorables. C’était cruel et une boule dans ma gorge se formait. Une rage que je voulais lui cracher au visage. Mais j’étais en position de faiblesse. J’étais désarmée devant cet inconnu.

Tu vas mettre les mains en l'air et appeler ton chien vers toi. Ceci fait nous allons causer un peu toi et moi.

Je lançais un sourire moqueur, levant les mains en tournant la tête vers le chien qui grognait. Causer, sérieusement. Mon regard si dirigea vers l’homme, pendant que mes lèvres s’entrouvraient pour appeler mon compagnon.

Génial, on va faire connaissance, prendre le thé et devenir super copine je présume? Ethan, viens ici. Pas bouger.

Le chien recula vers moi, collant sa tête contre ma cuisse gauche en couinant, ne sachant pas trop si il devait m’obéir puis attaquer, ou attaquer puis m’obéir. Mais je n’allais pas risquer de mettre en danger le seul être qui comptait pour moi sur cette foutue terre.

Je m'appelle Riley Flagg. Et toi? Et avant que tu ne commences à parler, saches que je n'ai aucune envie que tu me supplies de ne pas te toucher.

Je me mordais les lèvres. J’étais dominée dans cette position. Il avait le droit d’entrer dans n’importe quel planque et il a fallu que ça tombe sur moi, pendant que je prenais mon bain. Son regard parcourait la pièce.

Je m’appelle Avalohn. Avalohn Inverness… Bien évidemment que tu as envie de me toucher. Qui dirait non à un corps aussi sublime? Même un gay n’y résiste pas.

Je lui lançais un regard noir. Je ne savais pas quoi faire. Il avait le pouvoir. J’essayais de voir quelle carte jouer en ma faveur. Mais le temps était compté.

Je peux au moins aller chercher un truc à me mettre sur le dos dans la salle de bain? Sérieux, ça caille et la porte que tu viens de fermer m’a fait un coup de vent sur mon joli petit cul.

_________________________________________________

I like beers, the wolfs and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oh yeah you're pretty good looking.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» Pretty Little Liars [Drame]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 04. Pretty little liars.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Zone résidentielle-