Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Grognements diurnes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 147
Points : 1088
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 30
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Il ne s'était pas encore ramassé de flèche dans le buffet, ce qui était une très bonne chose. Et en plus de cela elle était prête à troquer de la nourriture contre quelques uns des objets qu'il avait trouvé et qu'il trouverait à l'étage de la maison. La situation était déjà moins tendue que quelques secondes auparavant. Avant qu'elle ne referme la porte il répond d'un ton qui se veut sympathique.

Je serais là dans quelques minutes, sans arme.

La porte se referma et Riley se remit immédiatement en mouvement. Il explora l'étage rapidement. Il y avait quatre pièces en comptant le bureau où Mylie l'attendait pour faire un peu de troc. Puis il y avait une sale de bain crasseuse et humide. Dans la baignoire: un cadavre en décomposition. Une femme visiblement. L'odeur qui régnait dans la pièce était abominable. Pourtant il prit son courage à deux mains pour fouiller la pièce où il ne trouva rien de bien intéressant. Il ne trouva que des boites de divers médicaments complétement vidées ainsi qu'une flasque de vodka éclatée contre le sol. Pas besoin d'avoir un gros esprit de déduction pour comprendre que madame s'était suicidé en mélangeant alcool et médocs. Ce n'était pas le genre de suicide que Riley jugeait être le plus pratique. Une balle dans la tête restait; selon lui, la meilleure solution dans finir avec l'existence. Mais bon, on ne peut pas discuter les goûts et les couleurs. Chacun est libre de mettre fin à ses jours comme il l'entend.

Il passa à la deuxième pièce. Il s'agissait d'une chambre cette fois-ci. Elle était bien rangée. Le lit était même encore fait. Elle sentait le renfermer mais c'était mieux que le cadavre. Dans le tiroir de la table de chevet il trouva une boîte de munition, du 44 Magnum. Bizarre. Il n'avait pas trouver la moindre arme à feu dans la maison pourtant. Sans se poser plus de question il mit la boite de balles dans son sac.

La dernière pièce était une sorte de réserve quasiment vide. Quasiment car il trouva tout de même une boîte de conserve dont la date de péremption n'était pas encore passé. Un vrai petit trésor par les temps qui courraient. Il mit encore quelques temps à fouiller la maison mais il ne trouva rien de bien intéressant.

Le temps du troc était venu. Pour ne pas surprendre la jeune demoiselle il se donna la peine de frapper avant d'entrer. Comme promis il se présenta à elle désarmé. Il fut légèrement aveuglé par la lumière dans un premier temps. Puis ses yeux se firent à la lumière et il distingua parfaitement la jeune fille. Elle devait avoir à peu prêt 15 ans et ses traits étaient creusés par les dernières années d'apocalypse. Il lui fit un sourire franc quand il remarqua qu'elle avait posé son arc.


J'ai trouvé une paire de jumelles et un briquet dans cette baraque. Les jumelles pourraient t'être utile pour la chasse. Je te les échange contre une ration.

Autant en venir aux affaires directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Points : 909
Date d'inscription : 28/08/2015
Emploi du Personnage : Pillarde
Rumeur : On parle d'une ombre meurtrière qui rode dans Salem Sud.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
A la lumière du jour, la pièce nauséabonde n'était pas plus agréable, en fait. La gosse pince du museau, bien qu'habituée à ce genre de parfum elle ne les apprécies pas pour autant.

Son examen en pleine lumière confirme rapidement ses premières impressions dans la pénombre, la pièce est désormais le territoire du moisi, et bizarrement elle n'a pas des masses envie de foutre une mains ou un doigts dans les masses velues et colorées qui occupe les lieux.

Elle examine malgré tout les champignons présents, mais même s'il lui semble reconnaitre une variété comestible, elle juge plus prudent de ne pas la cueillir.

Lentement, son arc sur l'épaule, elle continue sa promenade, s'approchant du propriétaire supposé des lieux. Mort la tête contre le bureau, il semblait avoir écrit une lettre avant de s’effondrer à coté. La gamine jette un œil au document, qui, dévoré comme le reste des lieux par l’humidité ne vaut plus grand chose.

*Ah, s'con pour toi ça.*

La petite dame ne s’intéresse pas au cadavre, préférant éviter de toucher ce truc et la voila qui s'attarde sur un reflet lorsqu'elle ouvre les tiroirs du bureau. Elle avance lentement les doigts (les pièges touchent aussi les souris d'1m60) pour extirper trois petites conserves. Les couleurs ne sont plus trop visibles, mais les contenants d'acier semblent intact. Au vu de la forme allongée, probablement des légumes ou des filets de poisson.

*Cool, ça me changera du gibier.*

Toute contente la miss ne redescend sur tête que lorsque l'on toque, le bruit la fait alors pivoter d'un bloc, revolver à la main. Puis voyant que l'autre est bel et bien désarmé, elle range son arme puis son butin tranquillement.

Pas le temps d'ouvrir la bouche que l'autre attaque déjà. Et bien, on ne peut pas dire qu'il perd du temps.

Jumelles...Petite réflexion.Si ça te va contre de la viande salée ou des conserves, c'est bon pour moi.
La gosse extirpe lentement son revolver de sa ceinture, avant d'ouvrir le barillet et de retirer une munition usagée et de la poser sur le bureau. Puisqu'elle troc en ce moment, autant balayer rapidement les options de marchandise qu'elle peut offrir pour le moment, l'avantage étant que vu l'absence de butin pour le moment, ça ira relativement vite...

Si un de ces quatre tu met l'main sur une arme 'vec moins d'recul, j'ai aussi celui là à troquer. Vu qu'y'a pas mal de monde dans s'ville, probable qu'j'en déniche d'autres un d'ces quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1088
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 30
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
La gamine semblait accepté le marché et elle lui proposait désormais de lui vendre un revolver. Un Taurus vu la forme, mais il n'en était pas tout à fait sûr. Hélas l'offre ne l'intéressait pas spécialement. Il n'avait jamais trop aimé les revolvers. Ils étaient; certes, plus puissants que les pistolets semi-automatiques en général. Mais ils étaient trop long à recharger et tiraient rarement plus de 7 balles. Bien sûr l'on pouvait remédier au problème du rechargement avec des fast-loaders mais cela restait tout de même plus long au rechargement. Donc très peu pratique face à une ordre de zombies. Du temps il était chasseur de prime il avait un Smith&Wesson 1911 qui ne l'avait jamais lâché. Il avait d'ailleurs bien servi lorsqu'il avait quitté Denvers. Jamais il n'avait tiré autant de coups de feu avec une arme en si peu de temps. Ce jours là il avait vidé son chargeur aussi bien sur les Infectés que sur les pillards de la première heure. Ouais ce jours là il avait été content d'avoir un pistolet semi-automatique et pas un fichu revolver.

Les revolvers je suis pas fan. Mais si tu trouves d'autres armes comme des fusils ou des armes auto et semi-automatiques ce sera avec joie que je te les échangerais.

Avant de sortir la paire de jumelles de son sac il jugea utile de prévenir la jeune fille de comment il comptait faire l'échange. Cela éviterait tout malentendu.

Je vais sortir les jumelles et te les envoyer. Après tu m'enverras la bouffe. Je préférerais la viande séché.

Ceci dit il sortit les jumelles de son sac à dos. C'était une bonne affaire qu'il faisait là. La nourriture était précieuse de nos jours. Comme l'avait dit Mylie il s'agissait d'une valeur sûre, elle était aussi précieuse que l'était l'or avant l'apocalypse. Ce qui était comique c'était qu'avant l'apocalypse la nourriture ne coutait pas grand chose. La plupart des américains moyen croulaient sous la bouffe en faîte. Plus le chasseur de prime y repensait plus il trouvait le système d'autrefois profondément stupide.

D'un geste habile il envoya les jumelles à Mylie qui les rattrapa sans mal. Il prit quelques temps pour examiner la marchandise. Pas folle la bête. Il la laissa faire en silence pour ne pas la déranger dans son observation. Finalement elle sembla satisfaite puisqu'elle lui envoya un sac plastique avec la viande séchée promise à l'intérieur. Sans un mot il rangea la nourriture dans son sac. L'échange avait été effectué avec succès.

Il attendit quelques secondes avant de prendre la briser le silence de nouveau.

Si tu veux qu'on continue à échanger j'aurais besoin d'un moyen de te contacter. Tu proposes quoi?

Le problème avec l'apocalypse c'est que l'on ne pouvait plus se servir du téléphone, des mails et autres réseaux sociaux. C'était surement l'un des aspects les plus pratique d'avant l'apocalypse: les moyens de communications aussi divers que variés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Points : 909
Date d'inscription : 28/08/2015
Emploi du Personnage : Pillarde
Rumeur : On parle d'une ombre meurtrière qui rode dans Salem Sud.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
*Des jumelles putain!*

La gosse trépigne d'impatience à la simple mention de ce petit outil qu'elle n'a pas eu dans les mains depuis 2 ans, au moins. Mais elle tache d'avoir l'air de marbre, histoire d'éviter une négociation trop défavorable.
L'autre ne semble pas super motivé par le Taurus, mais qu'importe, il veut de la viande (et c'est cool, car s'il avait voulu les conserves c'était avec de la soupe à la grimace que Mylie lui aurait tendues.) et le voila même qui propose un échange "pratique" : on ne s'approche pas.

Histoire d'approuver l'idée, la demoiselle hoche du museau et dans la foulée on lui envoi une paire de jumelles. La jeune femme prend alors une bonne minute pour manipuler l'outil, histoire de s'assurer que les jumelles soient utilisables et finalement elle hoche un coup de menton, avant de plier l'outil idéal pour ses futures promenades et de le fourrer avec soin dans la poche de son imperméable.

Lentement, histoire de pas brusquer l'autre, elle ouvre son sac à dos, avant d'y plonger la main et d'en sortir un sac plastique, et de le lancer, en belle parabole facile à réceptionner, en direction de son client.

Un petit sourire se dessine sur les lèvres de l'apprentie commerçante, ici, comme ailleurs, ceux qui ont de quoi bouffer peuvent l'échanger sans soucis. C'est d'ailleurs tres agaçant de tomber sur un autre chasseur, alors peu intéresse par des vivres.
Mais bon, heureusement pour la miss, nombreux sont ceux qui malgré la fin des temps n'ont pas le matériel ou les compétences pour choper de quoi se remplir la pense. Les ruines ont encore quelques aliments plus ou moins frelatés à disposition du péquin lambda. Les plus motivés chassent pas le même gibier d'ailleurs.


- C'est de la biche. La viande est prévue pour passer l'hiver c'est donc salé et fumé, t'es pas à la journée pour en manger du coup. Si le gout semble bizarre c'est que t'aimes pas mes herbes, mais j'ai fait avec celles que j'ai trouvées.
Vu que ça se conserve bien, c'est ce que je préfère troquer, les gens aiment pas trop mes champignons ou plantes, vu qu'il faut s'y connaitre pour pas avoir peur de se faire avoir.


Certain avait eu raison d'ailleurs, de se méfier des champignons préparés par la gosse. Mais bon, c'est pas forcément un détail dont elle va se vanter, là tout de suite. S'agirait pas de se mettre à dos un éventuel client régulier. D'ailleurs, il va falloir convenir d'un moyen de se retrouver, la gosse se gratte le menton, avant de sortir un foulard bleu de sa poche, de le rouler en boule et de l'envoyer à Riley.

- Si t'as un coin ou j'peux te retrouver, tu peux me le dire et j'peux passer à l'occasion. Sinon, pour faire simple te suffit de revenir dans le coin et d'accrocher ça sur une des antennes du coin. J'peux le repérer assez vite dans la journée et on se retrouvera içi... on verra pour bouger si je déniche une baraque moins pourrie.

C'est... pas terrible, mais je connais pas encore toute la zone, et j'te dirais certainement pas vers où je crèche.

Comme t'la bien vu, j'croise qu'une personne à la fois, pas plus. Et on garde les armes loin des mains. Si je reconnais pas l'client, il a vachement intérêt à me dire ton nom sinon je garantit pas que les choses iront bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1088
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 30
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Il réceptionna le foulard de la gamine et la fourra dans sa poche sans un mot. L'idée n'était pas idiote et les conditions posées par la jeune fille était tout à fait correct. Comme il n'avait plus rien à ajouter ni à échanger il conclue que l'heure était venue de se séparer. Il n'avait pas envie de parler plus que ça avec la gamine et il pensait d'ailleurs que c'était réciproque. Il se donna tout de même la peine de répondre à la petite demoiselle.

Tes conditions sont corrects, je marche.

Il ne se donna pas la peine de préciser qu'il ne lui donnerait pas non plus la localisation de sa planque. Quitte à jouer autant jouer avec le même nombre de cartes dans les mains.

La partie était donc sur le point de s'achever. Ce soir il rentrerait à la planque avec un petit stock de nourriture. Restait à savoir s'il allait dire aux autres comment il avait obtenu cette nourriture. Ça c'était une autre partie à jouer.

Il sourit à la gamine avant de reprendre la parole.


Tu souhaites partir de cette maison la première ou tu préfères que je la quitte d'abord?

C'était assez direct mais il n'avait pas l'impression que cette gosse aime tourner autour du pot. De toute manière lui n'aimait pas tourner autour du pot. Celui lui arrivait souvent. Évidement. Mais il faisait cela uniquement parce que la plupart des gens ne supportait qu'on leur dise les choses comme elles sont vraiment. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Et encore... Avant l'apocalypse c'était pire que ça. Rien que le nombre de formules de politesse lui donnait encore le tournis. Maintenant les rapports humains s'étaient grandement simplifier. C'était allié ou ennemi généralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Points : 909
Date d'inscription : 28/08/2015
Emploi du Personnage : Pillarde
Rumeur : On parle d'une ombre meurtrière qui rode dans Salem Sud.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
L'échange semble bien se passer, enfin non s'être bien passé, car déjà le grand brun semble sur le départ... Et c'est pas la gosse qui va l’empêcher de se barrer, vu que bon, moins elle traine avec des gens, mieux elle se porte.

Voila qu'il lui demande l'ordre de sortie, ce qui arrache un sourire à la demoiselle.

- Je suis pas sûre qu'on sorte par le même passage.

Pas à pas, elle raccourcit la distance avec la fenêtre forcée. Ses chaussures commençant à maltraiter le verre brisé provoquant des crics indiquant que le parquet n’apprécie pas ce traitement.

- Mais bon, vu qu'on en a fini pour cette fois et qu'j'suis pas d'humeur à faire copain copain, j'me casse.

Hop, la voila qui s'aide de la fenêtre non brisée pour grimper et jeter un œil en bas. Quelques cadavres, encore, le groupe ne s'est pas vraiment dispersé en si peu de tout, ce qui ne semble pas déranger la gosse qui se tient maintenant debout dans le cadre de la fenêtre.

- Peu importe ta façon de sortir, je vais passer devant. Bye Riley, à la revoyure.

Et joignant le geste à la parole, la voila qui commence à grimper le mur, dérapant un peu le temps de prendre ses aises, et finalement, c'est sans trop de peine, mais a grand renfort d'huile de coude qu'elle rejoint le toit.
A ce stade de l'histoire, peu lui importe l'autre en bas. La voila qui vérifie la position du soleil, qui fait un tour discret de la baraque, et dès qu'elle s'appercoit que le jardin n'est pas peuplé de chaire semi-morte en promenade, elle se laisser tomber jusqu'au sol avant de filer en douce. Elle rejoindra le toit de la baraque d'à coté, avant de repetter le schéma, encore et encore.

Parano, elle profitera de sa nouvelle acquisition, des jumelles, pour s'assurer que l'autre ne la suit pas. Elle a décidé de jouer à jeu découvert et de ne pas suivre son premier client à Salem, mais y'a interet que ca soit réciproque, nom de nom. D'ailleurs, une fois rassurée du comportement de l'autre, elle commencera a rentabiliser sa paire de jumelle en balayant le secteur de ses nouveaux "Yeux", tachant de trouver un coin plus agréable pour s'y installer, ou quelque chose pouvoir attiser sa curiosité : une épave en bon état, une baraque solidement fortifée...

S'agit de pas perdre de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1088
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 30
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Une fois Mylie partie il se donna la peine de regarder par la fenêtre par laquelle elle était sortie. Les Infectés étaient encore un vingtaine en bas à cogner contre les barricades de la maison. Contrairement à la jeune commerçante il était très mauvais en escalade. Il faudrait donc user de ruse pour sortir d'ici. Il allait devoir détourner l'attention des zombies en bas. Il allait devoir faire un peu de bruit afin qu'il délaisse la maison pour une autre chose. Il sortit de la pièce qui empestait le cadavre en putréfaction et la moisissure. Il descendit rapidement vers la cuisine dont il ouvrit chaque placard. Il finit par trouver ce qu'il cherchait au bout de quelques secondes: de la vaisselle intact prête à être briser. Le fracas du verre était particulièrement efficace lorsqu'il s'agissait de rameuter des Infectés. Mais bien sûr cela n'égalait pas les coups de feu.

Le chasseur de prime remonta à l'étage et ouvrit la fenêtre de la chambre qu'il avait exploré tout à l'heure. La vue était idéale car elle lui offrait un aperçu de par où il était entré. Il déposa la vaisselle qu'il avait pris à l'étage sur le lit puis il se saisit d'un verre. Il observa la rue pour savoir par où il fuirait une fois sorti. Ceci fait il jeta son projectile de toute ses forces. Il alla s'écraser plusieurs mètres plus loin dans un grand fracas. Immédiatement les Infectés occupés à s'acharner contre des barricades trop solides pour eux s'arrêtèrent. Riley jeta une assiette qui atterrit quelques mètres à côtés du verre. Cette fois les Infectés commencèrent leur marche plus ou moins lente vers la source du bruit. Il patienta quelques secondes avant de jeter un autre verre par la fenêtre. Tous les Infectés autour de la maison se dirigeait désormais vers les morceaux de vaisselles éclatés.

C'était le moment! Riley se précipita à la cave. Il vérifia qu'aucun cadavre n'y était entré. Puis il sortit par le soupirail par lequel il était entré. Pour presque tomber nez à nez avec deux zombies... Au moins ils ne lui étaient pas tombé dessus quand il émergeait du soupirail, c'était déjà ça...

Il sortit sa machette dans la seconde mais déjà le premier zombie (qui n'était plus très frais) se rua sur lui. Pas le temps d'asséner un coup de machette dans le crâne de cet enfoiré. Il bougea sur le côté pour esquiver l'attaque et en profita pour faucher les jambes de son adversaire qui tomba lourdement sur le carrelage craquelé de ce qui avait autrefois été une terrasse agréable à vivre.

Le deuxième zombie se rua sur lui dents en avant mais cette fois il avait son arme bien en main et il n'eut pas de mal à réceptionner la tête du zombie avec sa machette. Il fendit le crâne du mort vivant en deux, l'envoyant ad-patres.

Il ne se donna pas le peine d'achever le deuxième qui se relevait déjà. Il n'avait pas de temps à perdre. Alors il se mit à courir pour mettre de la distance entre lui et les zombies. Ce soir il méritera son repos.


Fin du RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Messages : 201
Points : 1259
Date d'inscription : 03/05/2015

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar

RP terminé et validé.
Gain de 5xp chacun.

_________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Grognements diurnes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rêveries diurnes
» pérégrinations diurnes [pv : Joshiiiii]
» Stupeur et grognements [PV Chad & Miyavi]
» Courtoisies Diurnes [PV Achro]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Zone de Salem :: Salem Sud :: Zone résidentielle-