Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 After the Fall - Fight & Flight : Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 333
Points : 1270
Date d'inscription : 09/05/2015
Age du Personnage : 25
Résidence du Personnage : QG des Offsprings of Freedom.
Emploi du Personnage : Survivante à temps plein.
Rumeur : Pas encore à ma connaissance.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
J'avais lâchement fui les révélations bien trop dures à entendre de Caleb, trouvant refuge sous la pluie battante à l'extérieur du bâtiment. En quelques secondes j'étais déjà trempée, mais peu m'importait... Je ne sentais que les larmes qui coulaient le long de mes joues, que mes entrailles qui se tordaient rien qu'en pensant à l'incroyable et difficile vérité. Mort. William, mon ami le plus proche, celui qui m'avait sauvé et sans qui je ne serais probablement pas là aujourd'hui... Mort. Quelque part loin de moi, sans que je n'ai pu le retrouver, sans que je n'ai pu lui dire à quel point il avait compté pour moi. Mort. Jamais plus je ne verrais son sourire, ses yeux rieurs. Il est mort. Le texan au grand cœur, celui qui avait toujours su trouver les mots pour me réconforter, celui qui avait tout donné pour qu'on puisse se construire un avenir meilleur, de nos propres mains...

Il était mort. Parti pour toujours. Et les sanglots n'arrivaient pas à passer la barrière de mes lèvres, alors que mon visage était totalement déformé par le chagrin. Je voulais qu'il revienne, je voulais qu'il me prenne dans ses bras, qu'il me murmure que tout irait bien et qu'il serait là pour moi. Je voulais le voir poser son stetson sur sa tignasse blonde, me faire un clin d'oeil et mimer avec lui un faux duel de cowboy. Il n'avait pas le droit d'être mort, pas le droit d'être parti alors que moi je restais ici. William, tu me l'avais promis. Je fixais l'horizon, comme si j'espérais le voir surgir des ombres. Tu m'avais promis de ne jamais m'abandonner... Je me mordais la lèvre inférieure. Ce n'était pas possible, ça ne pouvait pas l'être. Il ne se serait jamais fait attraper, lui qui nous avait prouvé que porter une prothèse, avec beaucoup de volonté, n'était qu'un handicap mineur dans ce monde plein de dangers.

Deux mains se posèrent sur mes épaules et m'obligèrent à me retourner pour faire face à leur propriétaire... Jennsen. Son regard était doux.. Elle savait que je souffrais. Et moi, je l'implorais, la suppliais du regard. Je voulais que William revienne, je ne voulais pas qu'il soit mort. Elle me serra contre elle, et ses paroles déclenchèrent une violente vague de sanglots totalement incontrôlables. J'avais envie de hurler ma peine, ma douleur... Mais je me contentais de mes pleurs, m'agrippant à mon amie comme à une bouée de sauvetage. Mon cœur était totalement compressé dans ma poitrine, et mes poumons semblaient refuser de s'oxygéner, à tel point que je commençais à en avoir du mal à respirer. Impossible de me calmer, le sol semblait même se dérober sous mes pieds, à tel point que Jenn dût s'accroupir tout en me tenant contre elle, alors que je sanglotais, les genoux au sol.

En cet instant, j'avais envie de mourir. Juste pour ne plus sentir cette douleur horrible, mes entrailles qui se tordaient, mon cœur compressé et qui battait à un rythme totalement irrégulier. Pourquoi j'étais celle qui restait, celle qui souffrait ? Pourquoi William était mort alors que de nous deux c'était bien le plus apte à survivre à un tel monde ? « Jenn.. » Sanglotais-je, m'agrippant plus fort à elle. Quelque chose dans mon regard s'était brisé. La petite flamme qui y dansait habituellement s'était éteinte, emportée par le chagrin et la douleur. J'avais mal, terriblement mal.  La sœur de Victor m'intima avec douceur de me calmer, d'essayer de contrôler ma respiration, alors que je m'étouffais presque avec mes larmes. Petit à petit, au bout de quelques minutes, mes sanglots se tarirent, mon souffle redevint presque normal. Mes yeux rougis par les larmes fixaient l'horizon d'un regard absent, vide.

Le cowboy était parti pour un autre monde. Il avait probablement retrouvé Manami et leur enfant.. et moi, j'étais ici. Quelques larmes coulaient encore sur mes joues, se confondant avec la pluie qui nous tombait toujours dessus. Nous étions totalement trempées Jenn et moi.. mais je n'y prêtais pas attention. William était ailleurs, là où je ne pouvais ni le suivre ni le retrouver, et c'était tout ce à quoi je songeais en ce moment. Ma gorge était serrée, mon cœur cassé. William est mort. Et jamais je ne le reverrai.

_________________________________________________



« It's the end of the world as we know it...
And I'm not afraid, 'cuz you're with me. »

If you hold my hand, promise me to never let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 108
Points : 1021
Date d'inscription : 09/05/2015

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Je raccompagnai avec douceur ma compagne à l'abri de la pluie. Une fois à l'intérieur je l'envoyais se changer d'une voie autoritaire mais dépourvue d’agressivité. De mon côté je rejoignis notre invité l'eau dégoutant de mes vêtements.

Caleb était affalé sur sa chaise. Il semblait s'être endormi d'épuisement. Je m'approchai et je tentai de prendre son poul. Celui-ci était fuyant, l'homme était plus qu'endormi, il était dans un état semi-comateux. Ses blessures, la perte de sang, la fatigue, son corps c'était réfugié dans un état catatonique pour lui laisser une chance de survie. Mais pour cela il avait besoin de plus que du repos.

Je poussais un long soupir et je m'attelai dans un premier temps à l'allonger au sol sur un empilement de vieille couverture faute de mieux à portée de main.

Je m'occupais de toutes ses blessures apparentes avec diligences et efficacité. A aucun moment il ne montra signe qu'il allait s'éveiller confirmant mon diagnostique qu'il était plus loin que le simple sommeil.

Je me redressai et j'observai alors pensivement l'homme allongé là. J'avais sa vie entre mes mains, littéralement. Depuis quelques temps j'avais été obligé à me fier à des personnes qui étaient presque des inconnus pour moi. C'était ainsi depuis les Raiders, depuis la Marion County. Il y avait d'abord eu Kelsey qui respirait tellement l'innocence que même quelqu'un d'aussi peu empathique que moi ne pouvait que vouloir la protéger. Merde je m'étais vraiment accroché à cette gamine.
Il y avait aussi eu Riley avec qui nous vivions. Je le tolérai sans doute parce qu'il semblait être assez proche de moi sur pas mal de point. Il ferait le sale boulot tout comme moi. Ce n'était pas un homme à prendre à la légère mais il me semblait relativement fiable du fait que le groupe était aujourd'hui indispensable à sa survie.

Et aujourd'hui Caleb venait d'atterrir parmi nous.
Je préparai mon matériel de fortune et je m'allongeais à ses côtés. Deux piqures plus tard et un liquide Rouge carmin passait de mon bras jusqu'au siens. Heureusement pour lui j'étais donneuse universelle.

La vie s'écoulait entre nous deux. J'étais entrain de sauver un inconnu avec mon propre sang. Et pendant tout le temps que dura la transfusion je me demandais si c'était le bon choix. Ce que cet homme allait pouvoir nous apporter. Il ne le saurait sans doute pas tout de suite mais c'était véritablement la première personne dont je n'étais pas proche dont je sauvais véritablement la vie.

Alors que la transfusion me semblait arriver à son termes Kelsey pointa le bout de son nez. Elle me jeta un long regard en observant mon installation de fortune. Je fixai mon regard dans le siens et mon visage mutilé se fit sévère.

-J'espère vraiment que je ne viens pas de faire une connerie. Si c'est le cas je la fais pour toi. Je te laisse le veiller je vais me reposer.

C'est sur cette phrase que notre éprouvante soirée se termina. Passant à côté de Kelsey je m'arrêtai une poignée de seconde pour lui caresser doucement le dos en signe de réconfort et d'espoir.

_________________________________________________


Hello darkness, my old friend
I've come to talk with you again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
After the Fall - Fight & Flight : Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Bite fight...
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Archives :: Zone de jeu du "Armed Forces Reserve Center" :: Zone de jeu-