Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Who let the dogs out?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 147
Points : 1417
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 31
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Ils s'étaient reposés quelques jours. Et cela leur avait fait du bien à tous autant qu'ils étaient. Mais ils ne pouvaient néanmoins pas se permettre de rester sans rien faire. Il fallait faire des provisions de nourriture, de médicaments et de munitions. C'est dans l'idée de ramener l'une de ses trois denrées que Riley était parti en expédition avec Victor ce mâtin. Ils n'avaient pas mis longtemps à trouver un endroit intéressant à piller. Une clinique vétérinaire. Le bâtiment n'avait pas l'air d'avoir été pillé jusqu'ici. Ce qui paraissait logique, la plupart des gens avait préféré se ruer dans les pharmacies. Peu de gens avaient pensé aux vétérinaires. Et il faut l'avouer, Riley Flagg n'y avait jamais pensé jusqu'à maintenant. Le chasseur de prime observa le bâtiment encore quelques instants avant de prendre la parole.

Aucun zombie devant mais il y en a peut-être dedans. On y va.

Inutile de lui préciser de faire attention à lui. Riley sortit sa machette récemment acquise. Il aimait bien cette arme, beaucoup plus propre et tout aussi efficace que la clé à griffe. La porte était grande ouverte. Le chasseur de prime toqua. Si un zombie était à l'intérieur il ne pourrait pas s'empêcher de rapplique au bruit. Une seconde. Pas de bruit. Deux secondes. Rien. Il attendit encore quelques instants en tendant l'oreille mais il n'entendit rien. Cet endroit semblait vide de toute présence.

Riley entra pour déboucher dans ce qui avait dû être une salle d'attente. Il jeta un coup d'œil entendu à Victor. La fouille pouvait commencer. La chasseur de prime inspecta rapidement la salle d'attente mais il ne trouva rien de bien utile mis à part quelques magazines trop abîmés pour que l'on puisse encore les lire. Avec un peu de chance Victor serait plus chanceux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 414
Points : 1699
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du Personnage : 32
Résidence du Personnage : QG des Offspring of Freedom
Emploi du Personnage : Survivant
Rumeur : Bon tireur

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Il s'était installé avec Riley, Kelsey et Jennsen depuis environ une semaine. Ils avaient eu le loisir de souffler un bon coup et de s'octroyer un repos réparateur bien mérité. L'endroit était parfait pour prendre un nouveau départ à Salem. Bien sûr, il faudrait le fouiller de fond en comble pour éviter les mauvaises surprises mais pour l'instant, la zone qu'ils occupaient était sûr et offrait un bon abri au petit groupe.
Pendant ce temps d'inaction, Riley et Victor avait inventorié le butin qu'ils avaient obtenu avec la location de la place. Kelsey les aida à tout ranger proprement tandis que Jennsen se remettait de sa blessure et ne voulait pas trop forcer au risque de déchirer les coutures de sa cicatrice.

Pour leur plus grand bonheur, ils avaient pu tous récupérer des vêtements plus confortable et pratique pour un survivant. Victor avait déniché un jean bleu foncé en bon état et avait réussi à mettre la main sur un chemise verte ainsi qu'un t-shirt blanc. Ils enfila les deux car le climat était beaucoup plus froid que dans le Nevada. Il eut également la chance de trouver une veste d'infirmier militaire.
Riley lui dénicha une paire de chaussures de randonnée. Elle était un peu abîmé mais cela suffirait pour leurs besoins.

Pendant cette petite semaine, Victor avait passé du temps avec Kelsey qui avait dû mal à vivre la prise de l'endroit. Mais depuis, elle s'était repris et Victor aimait discuter avec elle. Riley aussi était un bon gars. Un survivant qui ferait tout ce qu'il pouvait pour survivre mais pas le genre à donner un coup de couteau dans le dos, ce qui était rassurant pour tout le monde.

L'inaction finit par taper sur le système de Jennsen qui voulut explorer les environs. De plus, Victor fit valoir qu'il ne fallait pas se reposer sur leurs acquis. Leurs matériel était plutôt étoffé mais finirait par s'amenuiser. Il fallait donc trouver du matériel supplémentaire.

Jennsen partit avec Kelsey de son côté et Riley accompagna Victor. Ils marchèrent un moment dans les rues du Centre-Ville de Salem. Leur progression était lente car ils avançaient avec prudence. La dernière chose qu'ils souhaitaient était de se faire piéger par une horde de mort-vivants.
Un peu plus tard, ils finirent par arriver devant une clinique vétérinaire. Un endroit très prometteur pour trouver des médicaments. En général, ce genre de clinique avait réchappé plus souvent aux pillages que les pharmacies traditionnelles. Ils s'arrêtèrent un petit moment devant le bâtiment pour l'observer et évaluer le danger.

- Aucun zombie devant mais il y en a peut-être dedans. On y va.

Victor opina de la tête. De toute façon, peu importait le bâtiment, pour trouver du matériel, il faudrait bien rentrer dans un bâtiment à un moment ou un autre. Le risque zéro n'existait pas dans ce monde.
Il suivit Riley jusqu'à l'entrée de la clinique. Ce dernier dégaina sa machette et frappa sur la porte pour attirer les éventuels zombies en sommeil qui pourrait se cacher dans la clinique.
Victor prit également sa machette en main.

Après un instant d'attente silencieuse, ils décidèrent d'entrer et débouchèrent dans une salle d'attente qui ne contenait rien d'intéressant hormis des magazines. Victor se dit que s'ils étaient bredouille, il en prendrait quelques uns pour passer le temps dans leur planque.

Il entra dans une pièce qui devait être le bloc opératoire pour animaux. Sur une table à roulette qui devait être à côté du vétérinaire lors des opérations, il trouva des instruments chirurgicaux neuf qui n'avait pas eu le temps d'être sortis de leurs plastiques de protection. Cette belle trouvaille lui mit le sourire aux lèvres. Il prit les instruments de chirurgie et les mit dans son sac.

- J'ai de quoi faire de la chirurgie ici,
lança-t-il à Riley.

La collecte commençait plutôt bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1417
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 31
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Victor venait de faire une jolie trouvaille. Grâce à cela Jennsen pourrait opérer les blessures graves plus efficacement. Rien que pour cela ils n'étaient pas venu pour rien. Et puis d'autres portes s'offraient encore à eux. L'une d'elle était entrouverte et débouchait sur un bureau. Celui du vétérinaire probablement. Riley poussa la porte du bout de son pied. Il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il trouva mais sa trouvaille ne le surpris pas plus que cela. Dans le bureau un homme s'était pendu. Cela ne devait pas dater de bien longtemps car l'homme n'était pas encore mangé par les insectes et la corde n'avait pas cassé non plus. Le chasseur de prime resta quelques instants à regarder le cadavre. Combien de gens étaient mort de cette manière. Combien de gens mourraient encore de cette manière? Beaucoup de gens avaient préféré se donner la mort plutôt que de vivre dans un monde où violence et paranoïa étaient les maîtres mots. La plupart des gens choisissaient une balle dans la tête. Rapide et indolore...quand on ne se rate pas. D'autres prenaient des médicaments. Du gâchis. Certains sautaient du haut d'un building ce qui était; lui semblait-il, la manière la moins sûr de se tuer. Et puis d'autres se mettaient la corde au cou. C'était douloureux mais parait-il que certains médicaments permettaient de ne rien sentir.

Comme quoi la psychologie humaine était fascinante. Quelqu'un de totalement stable peut décider de mourir parce que son monde vient de s'écrouler. Quelqu'un de bon peut devenir affreusement mauvais parce qu'il a trop souffert. Le comportement des êtres humains est; au fond, profondément aléatoire.

Sur le bureau deux armes avait été déposé. Un katana et un lance-pierre. Le chasseur de prime ramassa les deux. Le katana trouverait très probablement acquéreur entre Kelsey, Jennsen ou Victor. Quant au lance-pierre... et bien ils lui trouveraient surement une utilité quelconque.

Sortant du bureau il envoya le katana à Victor. Il lui sourit et dit:


Tiens. Tu passes au rang de maître jeune padawan.

Mouais. C'était un peu moisi comme blague. Mais ça faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 414
Points : 1699
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du Personnage : 32
Résidence du Personnage : QG des Offspring of Freedom
Emploi du Personnage : Survivant
Rumeur : Bon tireur

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
- Tiens. Tu passes au rang de maître jeune padawan.

Victor saisi l'arme blanche au vol. Le fourreau disposait d'une petite sangle servant à pendre l'arme à l'épaule ou bien à un sac.

- Très drôle, Obi-Wan, répondit Victor.

Il posa son sac et la lame dans la salle d'attente dans laquelle ils avaient pénétré en entrant dans la clinique. Il serait plus à l'aise pour continuer la fouille du bâtiment.

Il aperçut par l'entrée du bureau dans lequel Riley avait pénétré qu'il y avait un homme pendu. Sans doute le docteur vétérinaire qui possédait la clinique ou un des associés. Victor avait vu ce spectacle à maintes reprises. Les gens croyaient à la fin du monde, n'avaient pas la volonté de survivre dans ce monde en proie au chaos ou alors craquaient nerveusement.
D'habitude, on tombait sur des cadavres de suicidés qui avaient utilisés une arme à feu pour se faire sauter la caboche Parfois, dans les banlieues un peu aisées, on trouvait des familles mortes par une overdose volontaire de médicaments.

Victor se détourna du bureau du vétérinaire et continua son exploration de la clinique. Il y avait une porte dans le couloir. Celle-ci était fermé. Sans doute un placard ou une réserve de matériel. Toujours est-il qu'il y avait une chance de trouver quelque chose d'utile dans cette pièce.
Lorsque le jeune homme essaya d'ouvrir la porte, il se stoppa en entendant un infime bruit. Un souffle... Non, un râle d'agonie. Très semblable à ceux que poussaient les zombies. Il venait de l'autre côté de la porte.

De toute évidence un mort-vivant se trouvait bloqué par la porte et était plus ou moins en attente d'une cible ou d'une proie. Vu le faible râle qu'il avait produit, il était peut être très mal en point, voire déjà abîmé par un autre survivant.

Victor recula et marcha sur un bout de verre qui craque sous le poids de sa chaussure. Le bruit réveilla la créature de l'autre côté de la porte qui se jeta sur celle-ci avec un grand râle de mort-vivant.

Le survivant souffla un bon coup et resserra sa prise sur sa machette avant d'appeler son compagnon.

- Riley, j'ai besoin de ton aide ici ! Urgence mort-vivant.

Pour une situation comme celle-là, ils devraient pouvoir s'en sortir sans problème. L'un d'entre eux ouvrirait la porte et s'écarterait rapidement tandis que l'autre frappait avec son arme pour défoncer le crâne du cadavre ambulant. Comme à chaque fois contre les zombies, la précision et la rapidité seraient importante.
Toutefois, leur position pouvait être rendue plus intenable s'il y avait plus d'un zombie dans la pièce derrière la porte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1417
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 31
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
L' Infecté commençait à s'exciter et à gratter contre le bois de la porte de manière frénétique. Il n'était pas rare de trouver des Infectés enfermés dans une pièce. Au début de l'apocalypse beaucoup de gens avaient enfermé leurs proches en espérant que leur état s'arrange ou qu'un remède soit trouvé. Cela n'avait jamais servi rien. Jamais personne n'avait guéri et personne n'avait jamais trouvé de remède non plus. Du moins si un remède avait un jour existé personne n'en avait jamais entendu parlé. Le problème avec les Infectés c'est qu'on avait beau les enfermer pendant plusieurs années ils ne mourraient ni de faim, ni de soif et encore moins d'ennuis. Ces espèces de saloperies étaient capables de fixer bêtement la même tâche d'humidité sur un mur pendant plusieurs siècles sans se lasser. C'est entre autre pour cette raison que la majeure partie de l'humanité c'était fait grignoter la boîte crânienne: les Infectés n'ont pas besoin d'eau ni de nourriture, ils ne sont pas sensible à la guerre psychologique et ils ne s'entretuent pas. Heureusement qu'ils étaient cons comme des manches à balais. Quoique certains êtres humains battaient des records de stupidités.

Mais là n'était pas la question du moment. Ils allaient devoir se débarrasser de l'Infecté qui grattait à la porte. En temps normal Riley l'aurait volontiers laissé là où il était une ou deux années de plus. Mais là ils avaient besoin de fournitures médicales. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour deux ou trois pansements de nos jours. Machette en main le chasseur de prime s'avança vers la porte. Lorsqu'il posa sa main sur la poignée de la porte, l'Infecté derrière était complétement enragé. En effet le mort vivant se jetait comme un forcené sur la porte qui commençait à craquer sous ses assauts. Il fallait se dépêcher avant que le bruit n'attire d'autre zombies. Ou pire une bande de pillards.

Riley planta son regard dans celui de Victor puis il lui sourit. Il avait confiance dans les capacités du jeune Rahl aussi il lui laisserait l'immense privilège d'éliminer le tas de chair putréfié qui tambourinait à la porte.


A mon top jeune Skywalker.

Il fallait vraiment qu'il arrête avec les références à Star Wars. Bon d'accord ça restait un bon film et surtout c'était une référence que tout le monde pouvait comprendre. Mais était-ce vraiment le moment pour blaguer à propos de l'œuvre de George Lucas? L'humour avait-il encore sa place dans un monde post-apocalyptique? L'humour a-t-il encore une raison d'être quand les morts se relèvent pour dévorer les vivants? Riley Flagg n'avait jamais été fan de philosophie mais il était persuadé qu'aucun philosophe n'aurait su répondre à cette question. D'ailleurs il ne restait sans doute plus aucun philosophe vivant sur cette fichue planète.

Le chasseur de prime serra sa machette un peu plus fort. Doucement pour ne pas faire de bruit il lança le signal.


Top.

Il ouvrit la porte pour faire immédiatement un bon en arrière.
L' Infecté qui devait dater de quelques semaines tout au plus se rua hors de son réduit. Il n'allait pas faire long feu. Déjà Victor amorçait le geste de lui fendre le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 414
Points : 1699
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du Personnage : 32
Résidence du Personnage : QG des Offspring of Freedom
Emploi du Personnage : Survivant
Rumeur : Bon tireur

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Riley le rejoignit rapidement  et ils mirent en position pour neutraliser le zombie qui s'énervait de l'autre côté de la porte. Le compagnon de Victor ouvrit enfin la porte en s'écartant pour laisser au Rahl de frapper avec sa machette.
Lorsque l'infecté sortit de la pièce en trompe, Victor le faucha d'un grand coup de machette en pleine face. Le zombie s'effondra au sol, toujours actif. Un autre coup de machette vint briser la boite crânienne et stopper tout les mouvements du corps en putréfaction qui avait essayé, peu avant, de les manger.

La puanteur était presque insupportable. Lorsque les deux survivants entrèrent dans ce qui semblait être une réserve, ils ne purent que remarquer les restes d'un cadavre dévoré depuis un moment dans la pièce. Il restait encore des morceaux de chairs à certains endroits du squelette et des asticots les parcouraient déjà pour faire l’œuvre naturelle de destruction d'un corps.

Manifestement, ce dernier avait tenté de lutter contre le mort-vivant qu'ils venaient d'abattre, on pouvait remarquer, ça et là, des marques de lutte. Et le malheureux, qui avait connu le destin de casse-croûte pour zombie, tenait encore un couteau de combat dans une de ses mains. Victor s'approcha du cadavre après avoir vérifié que la pièce était sûr. Cette dernière n'était pas grande et l'on pouvait la voir en entier depuis la porte.
Il arracha l'arme blanche de la main du dévoré et se releva pour aider Riley à fouiller le reste de la pièce.

- Bon, j'ai trouvé un couteau de combat...

Victor plissa le nez car l'odeur était vraiment dégoûtante. Bien entendu, ce n'était pas la première fois qu'il assistait à ce spectacle. Mais il y a certaines choses auxquelles on ne s'habitue pas vraiment.
Il gardait assez d'empathie pour ses semblables pour être dégoûté en voyant un cadavre humain dans cet état et il était à peu près sûr que ce destin était la hantise de chaque survivant. Mourir seul et dévoré dans une réserve d'une clinique vétérinaire était un destin bien peu glorieux et gratifiant...

- Allez, on continue, j'ai pas envie de rester trop longtemps ici, on sait jamais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1417
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 31
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
La réserve était vide de tout produits médicaux utilisables. Et en plus elle sentait la mort au sens propre du terme. Le chasseur de prime jeta un coup d'œil au cadavre à moitié dévoré. Qui qu'est été cette personne elle n'avait pas été bien maline de se retrancher jusque dans un placard. Surement était-ce le résultat d'un manque de sang froid. Quoiqu'il était inutile de débattre sur la cause de la mort de cette personne. Elle était morte bêtement et ses compagnons; si elle en avait eut, l'avaient abandonné à son triste sort. Une histoire parmi tant d'autres en somme. Elle n'avait même pas le mérite d'être spécialement tragique en plus.

Les yeux de Riley quittèrent la charogne pour se poser sur Victor. Ce spectacle lui était déplaisant; ce qui au final ne surprenait pas spécialement le chasseur de prime. Contrairement à beaucoup de survivants le frère Rahl avait encore une once d'empathie envers la race humaine. C'était surprenant. Mais pas tout à fait désagréable car cela faisait de lui un allié fiable.


Il nous reste deux pièces à fouiller dont les chiottes.

En général on ne trouvait rien dans les toilettes mais l'expérience avait appris à Riley qu'il était utile de fouiller chaque pièce ne serait-ce que pour ne pas se retrouver avec des zombies qui sortent d'on ne sait où. Riley colla son oreille à la porte. Pas un bruit. Il entra pour se trouver face à face avec des latrines dans un état qu'on pouvait facilement qualifier de déplorable. Voilà qui était fait.


Plus qu'une pièce donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 414
Points : 1699
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du Personnage : 32
Résidence du Personnage : QG des Offspring of Freedom
Emploi du Personnage : Survivant
Rumeur : Bon tireur

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
0/20  (0/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Après avoir bien vérifié qu'il n'y avait rien de plus d'utile dans la réserve de la clinique vétérinaire, il ne leur restait plus que deux pièces à fouiller avant de s'en aller. Les toilettes et une autre pièce.
Ils laissèrent donc le cadavre du malheureux survivant dans la réserve et refermèrent la porte.
Le zombie qu'ils avaient tué gênait le passage dans le couloir mais ils le poussèrent le long du mur pour circuler plus facilement.

Les deux compagnons arrivèrent vite devant la porte des toilettes. Une plaquette avec un symbole indiquant qu'il s'agissait des latrines pendouillait pathétiquement. L'odeur qu'ils sentirent n'était qu'un prélude à ce qu'ils trouvèrent dans la petite pièce.
Les toilettes étaient dans un été déplorable et des excréments et de l'urine maculait l'endroit. De plus, les canalisations avaient dû se boucher ou exploser car l'eau avait débordé. Pas assez pour inondé jusqu'au couloir mais assez pour faire macéré la merde des survivants qui avaient dû vivre ici pendant un temps.
De toute évidence, il ne trouverait rien d'utile ici. Les deux hommes refermèrent donc vite la porte pour ne plus voir, ni sentir ce spectacle.

- Plus qu'une pièce donc.

La porte se trouvait au fond du couloir. Cette dernière était entrouverte et ils purent voir qu'il n'y avait pas de danger flagrant. Victor ouvrit tout de même prudemment et resta planté devant l'entrée afin de vérifier qu'il n'y avait pas de mauvaise surprise. Il resserra sa prise sur sa machette et s'avança.
Il s'agissait visiblement d'un espèce de vestiaire pour le personnel de la clinique. La pièce était plutôt large. Des vêtements déchirés trainaient un peu partout. Des chaises et des tables étaient renversés et une odeur de mort flottait dans l'air.
L'histoire du groupe de survivant qui avait vécu ici s'était, sans aucun doute, terminé de manière brutale et sanglante.

Au fond à droite du vestiaire, il y avait un renfoncement qui rendait les lavabos impossible à voir depuis l'entrée. Ils servaient sans doute aux assistants et aux docteurs vétérinaires à se laver les mains ou se rafraichir.
En dessous ces lavabos, un cadavre gisait dans une marre de sang séchée. La chair n'avait pas encore été dévoré par les asticots ou par un zombie de passage. On pouvait voir distinctement qu'il n'y avait aucune morsure qui pouvait indiquer une mort dû à un mort-vivant. Par contre, le front de la victime avait un trou très visible en plein milieu et de la cervelle séchée maculait le miroir au dessus les lavabos.

- Celui-là s'est fait descendre par une arme à feu... fit Victor à son compagnon.

Comme on pouvait sans douter, le cadavre n'avait plus rien d'intéressant sur lui. L'homme, ou la femme, qui l'avait abattu avait dû se servir dans la foulée...
Une fin sanglante et brutale... Peut-être dû aux Raiders ? Victor n'écartait pas cette hypothèse. Durant la rafle, ces derniers avaient était particulièrement brutaux et sans pitié.

- On finit de fouiller la pièce et on rentre... Il va se faire tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 147
Points : 1417
Date d'inscription : 24/05/2015
Age du Personnage : 31
Résidence du Personnage : Avec Kelsey, Jennsen et Victor
Emploi du Personnage : Ex Chasseur de Primes

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Sans accorder plus d'attention au cadavre Riley commença à fouiller la pièce dans l'espoir de trouver quelque chose qui puisse leur être utile. Sans succès. Si il y avait eut un jour des objets d'une quelconque utilité dans cette pièce quelqu'un les avait déjà pris. Ce n'était pas très étonnant. Mais bon ils n'avaient pas à se plaindre. Ils avaient fait quelques trouvailles intéressantes qui seraient utiles au groupe ou qui pourraient être échangé avec d'autres survivants. En supposant qu'ils trouvent des survivants assez pacifique pour échanger autre chose que des coups de feu. Ce qui était loin d'être gagné. Car pour qu'il y ai échange il fallait qu'il y ai confiance. Et gagner la confiance de quelqu'un par les temps qui couraient n'était pas gagné. Et pourtant dans un futur proche il faudrait entrer en contact avec d'autres groupes de survivants. Car les Raiders rôdaient toujours dans les parages.

L'espace d'un instant le chasseur de prime se prit à repenser à ce groupe de survivant si particulier. Ils étaient une menace tout autant qu'ils étaient une perspective d'avenir. Car ils étaient le groupe de survivants le plus puissant mais aussi le plus organisé. Toutes les communautés de Salem avaient été balayé pour cette nouvelle puissance post-apocalyptique. Aussi triste que cela puisse paraître les Raiders étaient sans doute ce qui serait la civilisation prochaine. A moins qu'ils ne soient remplacés. Mais pour le moment c'était fort peu probable.

Riley regarda son compagnon quelques instants. Puis il prit la parole.


Rentrons. Il n'y a plus rien pour nous ici.

Il était temps de rentrer chez eux. Il n'avait aucune envie de coucher dehors ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Let me see your Destiny »
Messages : 488
Points : 1803
Date d'inscription : 03/05/2015
avatar
RP terminé.
Pas de gain d'expérience pour cette fois ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zombie-apocalypse.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Who let the dogs out?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laissons les statistiques au mangeur de hot-dogs. Aristide et Obama, deux grands
» Dégustons les meilleurs hot dogs de la ville | Jason&Alexis
» Watch Dogs
» Who Let The Dogs Out ?!
» Bungou stray dogs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Zone de Salem :: Centre-ville-