Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Bienvenue dans mes songes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 144
Date d'inscription : 21/05/2015
Age du Personnage : 27
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Aucun
Rumeur : "La folle"

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
4/20  (4/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar

_________________________________________________



Spoiler :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 144
Date d'inscription : 21/05/2015
Age du Personnage : 27
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Aucun
Rumeur : "La folle"

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
4/20  (4/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar

  • [6 avril 2017 - 3:19]  •

STOP ! Je respire fort. Haletante et lasse j'arrête ma course. J'ai quelque minutes d'avance sur elle, tout va bien. Il y a des flèches sur le mur. Je suis les flèches. C'est reparti. Je cours, je cours, je cours ! Et si c'était la sorti ? Si c'était la fin de l'horreur ? La fin de la peur ? La porte qui ouvre vers l'éveil ? Celle qui nous sort de ce monde de zombie ? Allez cours cours cours. Suis les fleches, t'arrête pas.

STOP ! Y'a un mur. Tout sale. Y'a marqué William W. GO TO R.P 5/4/17. En orange. J'en ai vu toute la journée. Qu'est ce que ça veut dire ? Qui c'est William ? C'est quoi R.P ? Une ville ? R.P comme Rejoindre la Porte ? La porte de quoi ? La porte de sortie ? Y'a une porte sur le mur. C'est la porte. Approche-toi, approche-toi.

STOP ! Elle s'ouvre toute seule. C'est Briana. Oh mon dieu c'est elle. Fuis, fuis ! Vite ! Non ! Il faut sauver Reese ! Il est ou Reese ? Cours partout, saute sur les murs ! Y'a plus d'issues, y'a que des murs. Chui toute seule, avec Briana zomzom. Elle vient vers moi, elle va me manger. Pourquoi t'es pas la ? Pourquoi t'es parti ? Protège moi. Protège moi je t'en pris. Reese. Reese !


REEESE ?!

Niomi se réveille en bondissant. Sans regarder ce qui l'entoure, elle saute sur ses pattes et court, le cœur battant la chamade. Elle quitte le nid qu'elle s'était fait prestement sur le toit du bâtiments, descend en s'appuyant sur les fixations de la gouttière et rejoint la rivière. Elle court au bord, dans la boue. Les yeux grand ouvert et son corps entier poussé par l'adrénaline, elle file à toute vitesse dans une direction pas programmée. En tout cas elle ne retourne pas sur ses pas, et continue comme depuis son arrivée à Salem, vers le Sud.
Elle s’essouffle, sa course ralentit, elle chancelle et trébuche sur une racine. Et plouf, elle s'étale dans la boue. Elle est trempée et toute sale. Elle a mal au genoux. Elle est seule, dans le noir.

- Ne t'en fais pas mon petit hiboux, je suis ! Tout va s'arranger tu verras, ça va aller. Regarde, je suis avec toi, tu ne crains rien, je suis là. Allez, dort maintenant, je te surveille, tu ne crains rien. Je te surveille, tu ne crains rien..

Sur les paroles de son frère, Niomi roule légèrement sur le côté pour sortir de la boue et se mettre dans l'herbe. Elle s'endort la, pour quelques heures. Puis se réveille, alors que le jour se lève et que les oiseaux piaillent. Elle se déshabille, retirant ses affaires pleine de boue séché, qui l'on quand même tenue au chaud quelques heures. Dans un grand sourire, elle se jette dans l'eau avec tout les vêtements dans les bras. C'est froid, elle grelotte un peu, mais elle s'amuse, se laissant porté par le léger courant qui l'amène vert le sud.
Elle s'arrête un peu plus loin sur une berge caillouteuse. Ici il n'y a plus trop de boue. Après les avoir décrassées un peu dans l'eau, elle étale ses affaires au soleil, les ranger trop grandes, son jean tout troué, et le grand polo vert délavé de son frère qui lui arrive au milieu de la cuisse tellement il est grand. Elle fait une petite ronde autour de l'endroit où elle s'est posé, il n'y a que de la foret sur un périmètre de 50 mètres carré. Elle revient au soleil pour se réchauffer et se reposer un peu quelques temps avant de reprendre la route. Il est déjà 10h.

_________________________________________________



Spoiler :
 


Dernière édition par Niomi Weaver le Jeu 10 Sep - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 144
Date d'inscription : 21/05/2015
Age du Personnage : 27
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Aucun
Rumeur : "La folle"

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
4/20  (4/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
•  [12 avril 2017 - 2:24]  •

Il y a des ombres. Des grandes formes qui s’allongent et qui s’étirent comme si on les tirait par le haut et le bas en même temps. Elles marchent nonchalamment dans des directions diffuses, mais elles y vont avec obstination. Les ombres savent où elles veulent aller. Elle sont grandes, et elles boitent. Elles.. Boitent. Comme William. Le grand bonhomme. Il boitait lui aussi. Et je devais le retrouver vers cet espèce de restaurant ce soir. Et il n’est pas venu. Il est venu seulement un soir, mais cette fois il est pas venu. Soit il a un problème, soit c’est qu’il m’aime plus. Il m’aime plus. C’est sur et certain. Il a pas aimé quand.. Quoi déjà ? Je sais pas. Il a pas aimé. Il m’a pas aimé. Il est pas revenu. Il m’a abandonné.

Il pleut. Il pleut sur moi. C’est parce que je pleure. Le ciel pleure sur moi. C’est pas vraiment des gouttes. C’est les ombres. Les ombres sont mes sanglots. Elles coulent sur moi. Et elles boitent. Elles pleurent pour moi parce qu’il est parti. Parce qu’il est pas revenu. Il est pourtant la, devant moi. Quoi ? Toutes les ombres disparaissent et je ne sens plus de pluie. Il y a du soleil qui brille pour faire sécher les choses mouillées parce que j’ai fais pleurer le ciel. Il est devant moi. William. Il ne bouge pas. Il ne bouge pas et il est à contre-jour. C’est vraiment lui ? C’est vraiment William ? Il tourne autour de moi. Mais il marche pas. Il glisse. Et il boite pas. C’est comme si le sable le portait. Comme si le sable l’emportait.

Il fait chaud. Le soleil tombe sur moi. Et William s’est envolé. Il est partit. Il reviendra plus. Il m’a oubliée. Le soleil me brûle. J’ai trop chaud. Je suis nue sur le sable et tout me brûle. Il y a des flammes. Je vois des flammes. De la fumée sort de mes yeux. Je suis la fumée. Je m’échappe de mon corps. Non. Laisse moi mon corps. Laisse moi, feu. Je veux rester dans mon corps. S’il te plaît ? Allez s’il te plaît. Déjà que j’ai plus personne, si en plus j’ai plus moi.. Mais allez quoi ! Remet moi dans mon corps ! Éteint le soleil ! Fait pleurer le ciel ! Fais quelque chose bordel ! Je veux mon corps !

Il y a de l’orage ! Des éclairs dans le ciel et je suis la fumée ! Je retourne vite dans mon corps avant de m’électrocuter. Je suis étendue sur le sol. Nue dans le sable. Nue ? Ou sont mes vêtements ? C’est le soleil. Vilain. Il les a brûlés. Mais non mais.. C’était tout ce qui me restait de Reese.. Mais soleil.. Mais non arrêtes..
Il pleut. Il y a pas William. Il y a pas Reese. Il y a personne. Il y a Niomi. C’est moi. Je suis Niomi. J’ai des vêtements. Mais y’a plus personne. Le ciel n’a plus d’épaule pour pleurer. Le ciel pleut sur Niomi qui n’est pas une épaule.

Non.. Je ne suis pas une épaule.. Je suis Niomi.

Elle se réveille doucement et se lève. La petite part vers le nord d’un pas tranquille et réfléchit. Elle doit retrouver la ville, ses périls et sa vie. Elle doit occuper sa tête puisque Will est parti. Il pleut sur Niomi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 144
Date d'inscription : 21/05/2015
Age du Personnage : 27
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Aucun
Rumeur : "La folle"

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
4/20  (4/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
•  [18 avril 2017 - 15:42]  •

Il fait tout noir. Allo ? Y’a même pas d’écho. Oh non.. Vraiment ? Je vais vraiment devoir me débrouiller toute seule ? Dans le noir comme ça ? Une petite pièce, enfermée et attachée ? Attachée ? Ah ouais, comme ça. Alors le subconscient il s’est dis c’est bon tranquille on va l’attacher ça mettra plus du challenge.. Mais va bien te faire voir subconscient là ! J’m’en fou de ce que tu peux faire hein !? Je suis plus à ça prêt de toutes façons.. J’suis plus à ça prêt.
Alors quoi ? Pourquoi tu me regarde toi la-bas ? C’est la fête ? C’est le spectacle ? Tu veux une photo peut-être ? Non ? Des pancakes alors ? Oh bah oui la tout de suite ça donne la dalle hein. Pff.. Qu’est-ce que j’ai faim. Hm.. Scuse moi ? T’aurais du feu s’te plait ? Du feu ? Mais pourquoi faire ? Je fume pas moi. J’ai rien à allumer. Et en plus il fait noir. Je suis toute seule ? Oui peut-être. Non peut-être. T’as du feu ?

Un briquet. Y’a un bruit de briquet là. Je suis sure, je l’entend. EH TOI LA, SI TU M’ENTENDS C’EST TRÈS MAL DE FUMER ! En plus ça donne le cancer et tout, c’est vraiment nul. C’est de l’irrespect non ? Envers tes géniteurs.. Tu crois pas ? Tu fumes devant ta mère genre “oh regarde maman tu m’as donné la vie et chui en train d’m’enfumer tout seul comme un con pour mourir encore plus con !”. Gros débile.
Hein ? De quoi je parle ? Euh la j’ai parlé de subconscient pervers, de pancakes, de briquet et de cancer, pourquoi ? .. Si je veux un pancacke à la cigarette ? Euh non merci, ça ira. Euh, pourquoi y’a d’la fumée ? Ah d’accord. Comme d’hab quoi. Avoue tu aime trop les effets spéciaux et tout ! Hein subconscient ? Oui c’est à toi que je parle. T’aime trop tout ces trucs qui font du spectacle ! Et bah c’est bien.

Par contre j’aimerais vraiment que tu ARRETES maintenant ! Je fais pas un one-woman show hein !? Je suis pas ta mascotte et j’ai même jamais fait de théâtre. Arrêtes de me prendre pour une bête de scène quoi ! J’étais pas actrice et j’ai jamais voulu l’être quoi, à un moment faut arrêter d’imaginer des choses perchées comme ça. “J’aurais voulu être un artiste” etc, ça n’a pas de sens ici. Dans cette petite pièce noire, attachée. Pourquoi tu fais tout ça. Explique moi ! Explique toi, quoi. Qu’on remette tout ça au clair ! Qu’on reparte sur de bonne base, tout ça. Non je t’en veut pas mais c’est relou quoi. Et puis j’ai pas que ça a foutre de me prendre la tête avec toi, subconscient.

Bon. Ton temps de parole est écoulé. Y’a des zombars, j’me casse. Oh ne râle pas hein, c'est toi qui l'a cherché ! Mais non je te dis que je vais plus discuter ! TON TEMPS DE PAROLE EST ECOULER ! LAAA LA LA LA LAAA EUH, je t'entends pas, c'est pas la peine, arrêtes. Tais-toi ! FERME LA BORDEL ! SI JE ME FAIS BOUFFER TU MEURS AVEC MOI ! TU COMPRENDS CA !? Alors soit gentil et ferme-la, je reviens plus tard. Allez, bisous.

--

Elle se lève comme si elle avait toujours été réveillée et elle reprend sa route pour fuir les gémissement des mort-vivants. Le cap est au Nord. Elle suit son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 144
Date d'inscription : 21/05/2015
Age du Personnage : 27
Résidence du Personnage : Alentour de Salem
Emploi du Personnage : Aucun
Rumeur : "La folle"

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles: 1
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
4/20  (4/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
•  [24 avril 2017 - 23:57]  •

C’était un grand pont. Une grande route qui courait tout droit sur des centaines de mètres à travers la ville. Je voyait pas le bout. Il y avait de grand immeubles autour de moi, qui s’élançaient haut dans le ciel. Je ne voyais pas le sommet des immeubles. Je ne voyais pas le bout de la route. J’étais toute petite. Encore plus petite. Et les zombies étaient dans les immeubles, en costume de travail. Ils étaient au travail. Et il me regardait bizarrement. Comme s’ils avaient peur de moi. Et je crois que j’étais comme un zombie à leurs yeux. Mais c’était eux les zombies. C’était pas moi qui voulait les manger. Mais ils avaient un regard de peur.

Je sentais la peur qu’ils avaient. Mais j’étais pas un zombie. Il y avait plein de voitures arrêtées sur la route. Et il faisait froid. Je faisait de la lumière avec le pull de Reese. J’éclairais mon chemin comme ça, au milieu des voitures arrêtées. Puis il a posé sa main sur mon épaule. Il ? Qui il ? J’ai tourné la tête. J’ai vu Reese. Mais c’était un zombie. En costard cravate. C’était le zombie de Reese. Le pull à cessé de briller et il a sourit. Il avait les larmes aux yeux, il avait une joue arrachée. Il m’a prise dans ses bras puis j’ai vu derrière lui tous les autre zombies qui venaient. Il m’a chuchoter de courir. Je l’ai regardé et j’ai acquiescé. Et j’ai courut.


--

Les yeux de Niomi s'entrouvre alors qu’elle est debout, somnambule. Elle regarde autour d’elle et elle est sur cette grande route au milieu des voitures arrêtées. Il y a des zombies qui approchent. Niomi court. Elle suit les conseils de son frère et elle part. Elle continue vers le Nord et elle arrive à pont, alors elle passe par dessous et elle escalade un pillier. Elle se cache en haut, sous le pont, entre les poteaux et le vide. En boule, elle se calme, ralentit sa respiration et elle se rendort. L'endroit est silencieux. Les zombies sont partis. Niomi dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bienvenue dans mes songes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue dans ma boutique!
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» Thorin Écu de Chêne || Bienvenue dans ma compagnie
» Bienvenue dans votre nouvelle demeure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Hors Jeu :: Registre des Survivants :: Espace Personnel :: Niomi Weaver-