Life is but a journey, an ephemeral and fragile one. Now it simply became bloody as well...
Jericho est de retour, et ses sbires ont remis en marche l’entreprise d’esclavagisme qu’ils semblaient avoir mis en veilleuse depuis quelques mois. N’importe quel survivant est une cible potentielle pour le regroupement de pillards et Dieu seul sait ce qui arrive alors aux pauvres âmes qui en sont les victimes… Le seul espoir des survivants de la ville s’incarne dans le maître d’orchestre de la seule victoire que les rescapés de Salem ont arraché à Jericho, Azad Kamrane. C’est-à-dire, l’homme derrière la chute de la Marion et qui a dans le même temps remis en liberté les esclaves que les Raiders avaient si durement rassemblés à l’intérieur des murs de la prison. L’Iranien a poursuivi les préparations de la lutte à venir, mais au-delà des questions concrètes qu’il lui faut considérer, plusieurs interrogations restent sans réponse. Qui sont-ils réellement? Que veulent-ils? Où sont-ils? Que font-ils de leurs victimes? Combien de personnes suivent Jericho? Autant d’inquiétudes auxquelles le leader des Offsprings devra très rapidement trouver des réponses…
CharteContexteFonctionnalitésBazarEspace PersonnelScénarios
A savoir
# Un event important est actuellement en cours ! N'hésitez pas à suivre son déroulement ici → An unreachable, yet invaluable prize...
#
Contexte
De l'humanité il ne reste presque plus rien. Derniers survivants face à la menace zombie, vous avez combattu la peur, la maladie et la misère. Six années se sont écoulées, combien de jours tiendrez-vous encore ? Nous sommes en 2017 et le monde a été plongé dans le chaos suite à une catastrophe biologique. Que vous veniez de Central City ou de contrées plus éloignées, votre course effrénée pour la survie vous a mené jusqu'à Salem, dans l'Oregon. L’accalmie qui régnait dans les derniers mois s’est terminé dans le sang et la douleur avec le retour des Raiders qui sont sortis de l’ombre dans laquelle ils se trouvaient. Ils ont depuis repris leur entreprise sombre, et tout être humain encore dans les environs, homme, femme et enfant sont à risque d’être faits prisonniers comme ils l’ont fait lors de leur arrivée en mars. Dans ce monde totalement changé, le danger rôde à chaque instant, et l’avenir de tous ceux se trouvant dans Salem est voilé d’une incertitude qui n’est pas près de se lever. Face à un tel raz-de-marée de sauvagerie, la survie de tous dépendra des actions individuelles de chacun... Et vous, qu'attendez vous pour nous rejoindre ?
Remerciements
Nous tenions à remercier le forum Never-Utopia grâce à qui le forum peut aujourd'hui connaître un renouveau. Un merci aussi à nos joueurs pour leur patience et leur soutien après tout ce temps. ZA n'est pas encore parfait, mais grâce à vous il vit. Un merci également aux administrateurs qui donnent de leur temps et ne cessent d'essayer d'améliorer le forum et le confort des joueurs...

Longue vie à ZA, et que la passion de l'écriture continue de nous lier, tous ensemble, dans cet univers.
Zombie Apocalypse
Saison 5 : A Battle for Freedom

Partagez | 
 

 Avalohn Sky Inverness - Meet me on my ashes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 18
Date d'inscription : 12/05/2015
Résidence du Personnage : Partout et ailleurs.
Emploi du Personnage : Succube
Rumeur : Son corps est recouvert de tatouage racontant sa vie.

Gestion du Personnage
Points "6e sens" disponibles:
Nombre de RPs en extérieurs complétés:
20/20  (20/20)
Santé (blessure/maladie):
avatar
Thème musical



Avalohn Sky Inverness

aka Miranda Kerr


Date et lieu de naissance : Bronx - New York, 9 mai 1992

Métier pré-apocalypse : Garce

Caractéristiques physiques et mentales
Force : Niveau 4
Endurance : Niveau 3
Vitesse : Niveau 3
Agilité : Niveau 4
Immunité : Niveau 3
Volonté : Niveau 3
Réflexion : Niveau 5
Charisme : Niveau 8


Rappel : 30 niveaux à répartir sur l'ensemble des caractéristiques.


Description physique

Malgré tout, l’Apocalypse creuse. L’Apocalypse te fait trimer, te fait chuter même si tu essayes de rester debout. J’ai été belle, j’ai été magnifique. J’ai été une reine, je régnais sur un royaume d’homme qui se tenait à quatre pattes pour entendre mes talons claquer. Aujourd’hui j’en pleure, car je me souviens. Je me souviens de cette taille parfaite, des ces fesses et de ces seins qui pouvaient faire tourner la tête de n’importe qui, ou n’importe quoi. J’étais parfaite à tous les sommets, mais dès que la vie peut vous offrir un peu de bonheur, il vous l’arrache avec le coeur, vous transforme en un monstre assoiffé de sang et de chaire, même si vous respirez encore cet air putride.

Mais je reste divine, la tête haute. J’ai ma fierté, et je suis convaincue d’être la quintessence de la beauté malgré mes joues creuses, mes ongles jaunies par les cigarettes et mes cheveux arborant de vieilles mèches roses et bleus. Je peux tout avoir avec ce sourire ravageur, ce sourire si sublime qui cache un sacré démon. Mon corps est un tableau d’art où des tatouages s’entremêlent ensembles.

Je plais ? Non, j’obsède les hommes. Je ne me laisse jamais attraper, comme une fumée noire je disparais. Je suis un shot de tequila pour un alcoolique, une dose d’héroïne pour un drogué, et un rêve pour les plus dépressifs. On m’envie, on me veut, mais je reste insaisissable.




Description psychologique

C’est sur, je suis obsédée par ma petite personne. Je suis égoïste, je ne pense qu’à moi. J’aime être cette sale garce, on m’appelle même « putain ». Mais si vous saviez. J’ai un mental de fer, je ne fléchis pas. Je reste dans mon droit chemin. Je ne fais confiance que si je l’exige. Je déteste que l’on me traitre comme une moins que rien, qu’on me provoque. Si l’on me cherche, on me trouve, et la vengeance est un plat qui se mange sanguinolente.

Je suis indépendante, je n’ai besoin de personne à part de mes chiens. Ma soeur jumelle Davis G. Inverness, disparue et plus que regrettée, est aussi la prunelle de mes yeux. Un connard de militaire se croyant permis de la toucher l’a mise en cloque avant de se faire la malle. On dit qu’il est mort, je pense juste qu’il a été un vrai couillon. Je ne parle jamais de ma soeur. Mais je veux retrouver Roxane, ma nièce, absolument.


Et malgré cette couche de crasse noire qui recouvre mon coeur presque mort, je dois avouer que je suis quand même quelqu’un de bien. Mais pas trop, il ne faut pas déconner.




Compétences de survie

₪ LE TIR

- Armes de poing : Niveau 3
- Armes d'épaule : Niveau 3
- Armes de trait et de jet : Niveau 2
- Fusil de précision : Niveau 0

₪ LE CORPS-A-CORPS

- Combat à mains nues : Niveau 3
- Armes courtes : Niveau 2
- Armes à une main : Niveau 3
- Armes à deux mains : Niveau 3

₪ LA PRÉDATION

- Cueillette, chasse & pêche : Niveau 2
- Fabrication de pièges : Niveau 2
- Traque : Niveau 3
- Camouflage : Niveau 1
₪ L'EXPLORATION

- Escalade : Niveau 1
- Reconnaissance : Niveau 3
- Exploration rurale : Niveau 2
- Exploration urbaine : Niveau 2



Rappel des niveaux à répartir : 20 niveaux en compétences de survie, 25 niveaux en compétences techniques et 25 niveaux de compétences à répartir librement entre survie et technique.






Compétences techniques

₪ AGRICULTURE (NTR)
 
- Elevage : Niveau 3
- Plantations céréalières : Niveau 1
- Plantations fruitières : Niveau 0
- Plantations maraîchères : Niveau 0

₪ ARTISANAT (FBL)
 
- Métallurgie : Niveau 0
- Maçonnerie : Niveau 1
- Menuiserie : Niveau 0
- Charpente : Niveau 1

₪ ELECTRONIQUE & INFORMATIQUE(NTR)
 
- Electronique : Niveau 1
- Électrotechnique : Niveau 0
- Informatique : Niveau 1
- Programmation : Niveau 1

₪ EXPLOSIFS(NTR)
 
- Bombes artisanales : Niveau 2
- Explosifs plastiques : Niveau 1
- Engins incendiaires : Niveau 1
- Grenades et lanceurs : Niveau 0

₪ MÉCANIQUE(FBL)
 
- Mécanique auto & moto : Niveau 2
- Mécanique PL et engins : Niveau 0
- Mécanique Aéronautique : Niveau 0
- Carrosserie : Niveau 0

₪ MÉDECINE(SPE)
 
- Chirurgie : Niveau 1
- Pharmacologie : Niveau 1
- Psychologie : Niveau 5
- Médecine : Niveau 2

₪ PHYSIQUE & CHIMIE (SPE)
 
- Electricité : Niveau 1
- Optique : Niveau 1
- Chimie/Biochimie : Niveau 1
- Géologie : Niveau 2

₪ PILOTAGE (NTR)
 
- Deux-roues : Niveau 2
- Automobile : Niveau 2
- Poids lourds et engins : Niveau 1
- Hélicoptère : Niveau 0


Rappel : N'oubliez pas de préciser quelles sont vos domaines de spécialités (SPE), neutres (NTR) et faibles (FBL) à côté du nom du domaine.
Rappel des niveaux à répartir : 20 niveaux en compétences de survie, 25 niveaux en compétences techniques et 25 niveaux de compétences à répartir librement entre survie et technique.




Histoire pré-apocalyptique

Je suis née le 9 mai 1992, 8 minutes avant une autre petite princesse, ma soeur, Davis. On a habité le Bronx toute notre vie, même si notre niveau de vie était supérieur à tous. Papa passait souvent à la télévision, dans le « The I. Show » et il disait toujours que son quartier l’avait forgé à devenir quelqu’un d’important. Alors j’ai appris dans les rues sales et dans la violence selon ses envies. J’ai été aimé, oh ça oui, j’ai été adoré par mes parents. Je rencontrais le grand monde quand papa avait des dîners importants, et le soir, je fuyais en douce dans ma robe en tule pour aller danser avec des amis toute la nuit. Je devais avoir certainement 12 ans.

J’ai rencontré Fernando, un mexicain vivant à deux rues de chez moi. J’ai certainement vécu la plus intense histoire d’amour du siècle. C’était épique, c’était violent. Je comprends ce si petit pont entre l’amour et la haine. Il n’y a qu’un pas. Je n’allais plus en cours, je sortais fumer, boire et danser chaque soir. Je rentrais totalement défoncée devant mes parents, et ma petite soeur. Je n’avais pas honte. Je détestais tout ce qui bougeais, j’avais envie d’exploser chaque parcelle de leur corps lorsque ma tête était embrumée.

Fernando m’a forgé. Il m’a donné le diamant de la beauté, me revendiquait comme la plus belle fille qu’il pouvait avoir vu. Il me touchait avec délicatesse et violence chaque nuit. Il m’a inculqué ce charisme, il m’a construite de toute part. Il m’a acheté ma première paire de talon, m’a convaincu de me faire tatouer. Je buvais ses paroles.

Je me rappelle d’un matin sur Manhattan. Je m’étais égarée lors d’une soirée et j’avais marché en comptant le nombre de brique sur le trottoir. J’y ai rencontré un de mes piliers, Allan Blake. Il est vite devenu le concurrent de mon petit ami malgré mon jeune âge.

Pourquoi Allan faisait il ça ? Aucune idée. Peut être parce que je lui rappelais son enfance, peut être parce que j’étais vraiment belle, peut être parce que je n’étais qu’une idiote à compter de plus sur cette terre. Il m’a appris à me battre comme une Bronxarde devrait le savoir. Je passais pas mal de temps dans son appartement. J’avais l’impression de respirer dans ses draps, d’apprendre lorsqu’il me bandait mes mains manucurées en noires. Fernando était toujours furieux. Il n’aimait pas que je traîne à Manhattan, il disait qu’ils étaient trop riche pour se soucier d’une sale petite salope comme moi. Il disait qu’on m’utilisait, qu’on me voulait pour se visage si harmonieux. Je le trouvais de plus en plus faux, mais je ne disais rien. Je faisais ce qu’il me demandait, je supportais ses coucheries à droite et à gauche, pendant que je pensais à devenir peut être quelqu’un de meilleure.

J’avais obtenu mon diplôme grâce à mes révisions avec Allan. Il s’acharnait à casser mes mascaras, d’enlever mon vernis et de retirer mon rouge à lèvres pour que je me concentre sur mes études. Je devais être certainement une pauvre fille à ses yeux, une bonne action pour la charité.

Raconter ça, ça n’a plus aucune importance. Le passé n’est qu’une griffure sur la peau qui a laissé quelques cicatrices. Ce qui compte aujourd’hui, c’est le présent.



Périple de l'apocalypse

On se rappelle tous de notre première bête de l’Apocalypse. Du sang qui coule sur l’arme que l’on a utilisé. De son haleine putride et ses yeux vitreux. Mon père avait entendu parlé  de ce fameux virus qui transformait les gens en mangeur de chaire. Il avait peur, voulait quitter notre foyer. De force, nous avons été envoyé, Davis et moi, chez notre tante Rose pendant des « vacances prolongées ». C’était il y a tellement longtemps. Je ne me souviens plus du visage de ma tante. Ni de l’odeur de la maison. Ni de sa fameuse omelette à la patate, ni de son sourire. Je me souviens de la maladie qui la rongeait de plus en plus. Lorsque que le virus a atteint même le désert, le fin fond des Etats-Unis, j’ai fuis. Je ne pouvais pas affronter le mal qui la rongeait. La télévision montrait des images désastreuses. J’en étais morte de peur, tétanisée. J’ai abandonné Davis, prenant mon pick-up rouge pour rouler je ne sais où. La peur nous tient et ne nous lâche jamais dans ce monde. Par chance j’ai retrouvé Allan quelques temps après des tonnes de remords. Lors d’un de mes ravitaillements dans une petite ville nommé AppleTown, une horde avait surgit des boutiques que je fouillait de fond en comble en priant pour trouver des cigarettes ou une boite de conserve. J’ai couru, encore jusqu’à ma voiture. Morte de faim, fatiguée et fêlée, je suis tombée en mordant la poussière. Je devais avoir l’air d’une cruche… Allan m’a rattrapé au bon moment avant de me faire bouffer les mollets. Puis nous avons vécus ensembles pendant quelques mois dans une maison pommée au milieu du Texas. J’avais trouvé un chiot que j’ai surnommé Ethan, un bâtard Bouvier Bernois. Allan avait voulu le bouffer avec la portée. Mais il était tellement mignon et insolent… C’était presque parfait. On arrivait à se nourrir, à passer le temps, à se chamailler et à s’apprendre à faire des pièges, se battre contre un monstre, ou même faire à manger avec du maïs et une barre de céréales.

Mais après une invasion dans notre planque, Allan et moi avons été séparés. Ma route m’a mené à SafePoint où une nouvelle vie a été possible. C’était la première fois que je voyais un bastion de survivant aussi grand. J’y ai rencontré des personnes formidables, des personnes détestables. Les amants passaient et repassaient. J’ai été strip teaseuse au G9. J’étais la femme qui obtenait tout ce qu’elle voulait en un claquement de doigt. Je ne m’occupais que de ma petite vie. J’écrasais chaque petite nana qui essayait de se mettre sur mon chemin. J’ai connu tous les ragots de SafePoint. Je ne m’intéressais pas vraiment à ce qu’il se passait au niveau militaire… En fait, je les haïssais plus que tout ces connards.  

Le Red Dawn Club était mon QG pour retrouver les vieilles têtes des amis que j’ai pu me faire. Paix à l’âme de Bob, ce vieux barman qui a essuyé mes larmes noires sur son comptoir durant plusieurs années. J’aimais prendre des cuites à la Tequila.

Je pensais que je finirais mes jours la bas, à SafePoint, dans les bras des hommes que je voulais. Après l’abandon d’Allan qui m’a fait un coup dur, je ne faisais plus confiance à personne. Ma soeur me haïssait depuis que j’avais tenté de me suicider. Son « fiancé » était mort comme un pauvre rat d’égout et je n’en étais que plus heureuse. Mes amis avaient bâtis leurs vies sans moi, m’abandonnant dans ma petite merde.

Puis il y a eu cette bombe. Nous devions partir, tout laisser, rien emporter. Ethan à mes côtés dans mon pick-up, je ne voulais pas être conduite par des militaires. J’ai pris ma route, seule. Je n’ai rien qui m’arrête.




Inventaire

Arme à feu :Glock 26

Arme de corps-à-corps : Machette

Sac à dos : Petit sac à dos (10 places)

Objets de départ : 2 rations de nourriture, 1 petite boîte de munitions, 1 trousse de soin.




Derrière l'écran

Votre pseudo : Ava

Avez-vous plus de 18 ans ? Oui

Vos expériences en JDR : Oui

Comment avez-vous trouvé notre forum ? Une ancienne du vrai ZA

Des suggestions ou des remarques à faire ? Va falloir se mettre au boulot, et vite. On croit en ZA.


_________________________________________________

I like beers, the wolfs and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Let me see your Destiny »
Messages : 485
Date d'inscription : 03/05/2015
avatar
Bienvenue sur le forum !
Ton personnage est désormais validé, tu intègres le groupe des Survivants.

Tu as maintenant accès à ton Espace Personnel dans lequel tu devras ouvrir trois nouveaux sujets :
• Un pour tes bilans RP.
• Un pour tes relations.
• Un pour tes lancers de dé.

En espérant que tu te plairas parmi nous, à bientôt en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zombie-apocalypse.forumactif.com
 
Avalohn Sky Inverness - Meet me on my ashes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Apocalypse :: Archives :: Les disparus :: Avalohn S. Inverness-